48h du Gazon Sport Pro 2021 : La labellisation et l’épidémiosurveillance par la Ffgolf

Publié le 13 mai 2022 à 07h00

Catégorie : Paroles d’experts

Lors des 48h du Gazon Sport Pro 2021, Sylvianne Villaudière, vice-présidente de la ffgol chargée de la transition écologique et Maximilien Lambert, chargé de projet « Environnement et transition écologique » à la fédération, présentent les solutions pour la mise en place de la transition écologiques des golfs : la labellisation et le réseau d’épidémiosurveillance.

A l’occasion des « 48h du Gazon Sport Pro » qui se sont tenus pour la deuxième fois d’affilée à l’Hippodrome de ParisLongchamp les 24 et 25 novembre derniers, nous avons organiséune série de conférences dédiées à la filière.Parmi elles, unetable ronde consacrée à l’impact de la loi Labbé sur les terrains de sport pro, avec la présence exceptionnelle du sénateur Joël Labbé,à l’origine de cette loi qui vise à mieux encadrer l’utilisation des produits phytosanitaires sur le territoire.

Dans cette vidéo, Sylvianne Villaudière, vice-présidente de la ffgolf chargée de la transition écologique, aborde les solutions pour la mise en place de la transition écologiques des golf. Cette dernière est construite sur4 axes dont le troisième repose sur le thème de la biodiversité. La Ffgolf, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a développéle label Golf pour la Biodiversité. Maximilien Lambert, chargé de projet environnement et transition écologique à la ffgolf, pilote cette labellisation et présente dans cette vidéo les démarches pour y accéder.

Sylvianne Villaudière et Rémy Dorbeau, président de l’AGREFet de l’Institut Ecoumène Golf & Environnement, parlent ensuite du réseau d’épidémiosurveillancePlatform.garden, une plateforme qui connecte tous les acteurs de la filière du jardin et des terrains de sport (marques, distributeurs, paysagistes, intendants de terrains et greenkeepers). Elle offre la possibilité de faire des analyses prédictives ou encore de l’épidémiosurveillance, avec l’aide de l’AGREF,pour mieux arriver à contrôler le risque sanitaire sur les espaces verts comme les gazons des terrains de sport.

Visitez nos
autres sites