Le Stade Ernest-Wallon : une infrastructure surexploitée

Publié le 28 février 2022 à 06h00

Catégorie : Pratiques

Nous avons rencontré Romain Andreac, Head Groundsman du Stade Ernest-Wallon de Toulouse, qui nous présente l’entretien du terrain d’une infrastructure surexploitée.

Dans cette première partie de l’interview de Romain Andreac, Head Groundsman du Stade Ernest-Wallon de Toulouse chez Parcs & Sports, l’intendant nous présente l’entretien du terrain d’une infrastructure surexploitée.

De base dans l’ébénisterie sculpture sur bois, Romain Andreac s’est dirigé ensuite dirigé par hasard dans le paysagisme. Puis,suite à son envie et son besoin d’aller plus loin dans son métier avec la volonté d’aller dans une approche plus de technique,il décide d’aller vers l’entretien de parcours de Golf. Basé dans le Nord de la France, il envoie des candidatures dans plusieurs golf des alentours et c’est Guillaume Sajus, que nous avons également rencontré où il nous présente La reprise du Golf de Palmola, qui lui a répondu et Romain est allé au Golf de Bondues pendant plus de deux ans. C’est ici qu’il a passé son CS jardinier et le début de sa formation d’intendant. Suite à quelques changements en interne au Golf de Bondues, Romain Andreac s’est dirigé au Golf de la Boulie où il a beaucoup appris avec Guillaume Graal, l’intendant toujours en poste aujourd’hui, qui nous avait parlé de l’entretien du Golf de la Boulie avec Guillaume Grall, pendant 4 ans où il a passé sa formation d’intendant à Dunkerque.

Puis, en 2019, Guillaume Sajus, originaire de Toulouse et actuel directeur du Golf de Palmola, l’a recontacté pour un poste d’Head Groundsman du Stade Ernest-Wallon, l’antre des joueurs du Stade Toulousain. Romain rejoint les équipes de Parcs & Sports et s’aventure dans un nouveau secteur : celui de l’entretien d’un stade d’un club élite de rugby.

Dans cette interview, Romain Andreac nous présente la technologie hybride utilisée ici au Stade de Toulouse et nous explique pourquoi le club a fait ce choix. Ensuite, il nous dresse un comparatif entre l’entretien d’un parcours de golf et d’une pelouse de stade hybride puis dévoile l’entretien type de cette technologie au Stade Ernest-Wallon. Enfin, il revient sur le fameux épisode dupremier carottage sur la technologie GrassMastercomme nous en avions parlé dans cet article.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites