Journée Mondiale de l’Eau : une ressource de plus en plus maîtrisée sur les terrains de sport

Publié le 23 mars 2022 à 06h00

Catégorie : Actualités

La Journée mondiale de l’eau, qui a lieu le 22 mars de chaque année depuis 1993, est une célébration des Nations Unies qui met en avant l’importance de cette ressource. De plus en plus, les intendants de terrains de sport et les instances qui encadrent le sport doivent mettre en œuvre et trouver de nouvelles solutions pour mieux gérer les ressources en eau.

Hier, le 22 mars 2022, nous célébrions la Journée mondiale de l’eau pour mettre en avant cette ressource et sensibiliser « à la situation des 2,2milliards de personnes qui vivent sans accès à de l’eau salubre. Il s’agit de prendre des mesures pour lutter contre la crise mondiale de l’eau. L’un des principaux objectifs de la Journée mondiale de l’eau est de soutenir la réalisation de l’objectif de développement durable6 : eau propre et assainissement, pour tous d’ici à 2030.Les eaux souterraines, rendre visible l’invisible.« , explique lesNations Unies.

À cette occasion, la Fédération Française de Golf, a publiécinq données pour montrer « l’effort et l’engagement de toute la filière golf tricolore pour la préservation de la ressource en eau.« . Cette dynamique s’intègre dans la création d’un pôlesur la gestion de l’eau par laCommission Environnement de la Fédération Française de Golf qui a également créé un second pôle sur lagestion du gazon.

En ce qui concerne les données, la FFG explique que « 70 % des golfs ont une consommation d’eau annuelle inférieure à la moyenne nationale. Cette moyenne est de 25000 mètres cubes par tranche de 9 trous. L’hétérogénéité s’explique essentiellement par les différences de climat entre le nord et le sud de la France. »

Seconde donnée, « la diminution globale de la consommation d’eau dans l’ensemble des golfs français est de 14% sur la période 2006-2010« . Un nouveau questionnaire est en cours d’élaboration afin de recenser ces données sur la période 2019-2020.

La troisième donnée concerne le montant total des « aides allouées par l’Agence de l’eau Loire-Bretagnesur la période 2015-2018 qui s’élève à 1,91 million d’euros, dans le cadre de la convention signée avec la ffgolf le 14 janvier 2015. Une somme qui a aidé au financement de 30 projets sur ce seul territoire, pour un montant total de 4,15 millions d’euros de travaux.« .

L’avant dernière donnée concerne la « part de financement maximum d’un chantier de rénovation par une agence de l’eau qui est de 70%, ce type de projet aidé s’étant multiplié sur tout le territoire français. Il s’agit en l’occurrence de la rénovation et de l’optimisation du système d’irrigation au sein du golf d’Angers, qui a donné lieu à un investissement de 284500 €.« .

Enfin, « près de 250 dirigeants et intendants de golfs ont assisté aux cinq webinaires (autrement dit aux séminaires en ligne) organisés par la ffgolf au mois de février 2021 sur la problématique de la gestion durable de l’eau.

Watering the 'Golf Course' at the National Arboretum NE Wa… | Flickr

De plus, nous expliquions dans cet article que40 golfs menacés par la montée des eaux selon la Ffgolf.

Suite à l’enquête réalisée par Climate Central, un institut britannique reconnu qui a mentionné de nombreux golfs menacés par la montée des eaux dont leOld Course à Saint Andrews, la Fédération Française de Golf a également mené son enquête et de nombreux golfs français sont également menacés.

Golf Planète révélait que, selon l’enquête d’un très réputé institut britannique, le parcours du Old Course à Saint Andrews était indéniablement menacé par la montée des eaux liée au A cause du changement climatique, des territoires seront menacés par la montée des eaux et de nombreux golfs risque d’être « sous l’eau ». C’est ce qu’a démontré leClimate Central,un institut spécialisé dans les sciences du climat, a travers une enquête. Ce qui n’a pas laisséle Royal & Ancient (R&A) qui a commencé de travailler sur le sujet dans son Programme Golf Course 2030, que Steve Isaac, du R&A a présenté lors des 48H du Gazon Sort Pro, édition 2019, lors d’une conférence sur ce Programme Golf Course 2030. Cette conférence est visibleici.

La Fédération Française de Golfa, dans ce sens, réalisé une enquête similaire sur les risques d’inondation des golfs en France. Et les résultats sont là :32 parcours de golf pourraient être inondés soit 1560 hectares qui représenterait 5% de l’ensemble des golfs français. Voici le tableau des golfs qui pourraient potentiellement être impactésréalisé par la ffgolf :

Source : Golf Planète,Fédération française de golf

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites