L'avancement du Label Golf pour la Biodiversité de la FFG

Publié le Mardi 31 août 2021 à 07:00

Nous avons rencontré Maximilien Lambert, Chargé de projet environnement et transition écologique à la Fédération Française de Golf, qui nous dresse un état des lieux du Label Golf pour la Biodiversité.

Il y a quelques semaines, nous avions publié un article sur les 4 axes de la Transition écologique présentés par Sylvianne Villaudière, Vice Présidente à la FFG, dont le troisième axe repose sur le thème de la biodiversité. La FFG, en collaboration avec le Muséum national d'Histoire naturelle, a développé le Label Golf pour la Biodiversité.

Lors d'une conférence sur cette thématique aux 48h du Gazon Sport Pro (la conférence est disponible ici), nous avions interviewé Thomas Charrier, ex-Responsable de la cellule Environnement de la Fédération Française de Golf (FFG), qui nous dressait un premier bilan d’étape du programme.

Ce dernier a été remplacé par Maximilien Lambert fin octobre 2020, chargé de projet environnement et transition écologique à la Fédération Française de Golf, qui nous dresse un état des lieux de ce Label Golf pour la Biodiversité.

A l'heure où nous interviewions Maximilien Lambert, 72 golfs se sont engagés à la mi-juillet 2021 avec plus de 17000 espèces recensées. L'objectif est d'avoir 200 clubs labellisés à la fin 2024. Pour rappel, au 1er janvier 2025, tous les produits de synthèse seront interdits d’utilisation sauf certains qui seront inscrits sur une liste établie pour une durée limitée par les ministres chargés des sports et de l’environnement. 

Maximilien Lambert présente les actions mises en place par la ffgolf sur la préservation de la faune et la flore sur les parcours, et comment la FFG sensibilise les golfeurs sur le respect de l'environnement. Il revient également sur le travail mis en place par la FFG avec les intendants, l'AGREF et les experts scientifiques dans les semences et les produits d'entretien.

Enfin, il présente les objectifs à l’horizon 2025 avec les programmes de recherche en collaboration avec l'AGREF et l’institut Écoumène.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)