Dans les coulisses du Stade de la Mosson

Publié le Jeudi 18 juillet 2019 à 11:05

Thierry Guittet, Directeur des Sports, et Thierry Bousquet, Responsable de secteur à la Métropole de Montpellier Méditerranée, nous ont raconté comment était entretenu les terrains du Stade de la Mosson et du GGL Stadium.

stade_de_la_mosson

Ils nous avaient apporté quelques précisions sur l'entretien du Stade de la Mosson pour accueillir la Coupe Du Monde Féminine de Football, Thierry Guittet (directeur des sports) et Thierry Bousquet (responsable de secteur à la Métropole de Montpellier Méditerranée) reviennent plus en détails sur cet entretien. 

 

Combien de personnes gèrent l'entretien de la pelouse ?

TG : Nous avons une équipe composée de trois jardiniers à temps plein pour l’entretien des terrains au quotidien. Trois jardiniers supplémentaires viennent pour entretenir la pelouse lors des matches.

 

Quel substrat est utilisé sur le terrain du Stade de la Mosson ?

TG : Concernant le substrat, nous nous sommes dirigés vers un terrain hybride avec la technologie AirFibr. C’est un substrat élaboré sans vie biologique auquel il faut tout lui apporter ! Nous avons choisi ce procédé suite à différentes présentations et différentes rencontres, dont des utilisateurs, car nous voulions nous adapter à la tendance de l’hybride. De plus, cette technologie a permis de répondre à nos problématiques. Premièrement, nous avions un problème l’hiver, nous sommes à côté de La Mosson (rivière) qui nous apportait beaucoup d’humidité sur le terrain. Ensuite, avec le schéma classique des substrats terre-sable et avec des trêves hivernales qui n’existent plus, nous avions des difficultés concernant la qualité et le visuel de la pelouse ainsi que des problèmes concernant la planéité car la pelouse se...