Cimetière américain de Normandie (4/4) : L'entretien et le parc matériel

Dans ce quatrième et dernier épisode sur la maintenance du cimetière américain de Colleville-sur-Mer, Olivier Gassion, le responsable opérationnel et technique, présente l'entretien du cimetière et le matériel utilisé.

Article réservé aux membres Le Club

En charge d'une équipe des vingt-huit jardiniers et de l'entretien du cimetière américain, Olivier Gassion, le responsable opérationnel et technique à l'American Battle Monuments Commission (ABMC), présente les différentes machines et techniques utilisées pour la maintenance du gazon.

Focus sur la tonte

Pour la tonte du gazon, Olivier Gassion associe les trois principaux systèmes du marché : la tonte à lames rotatives, la tonte avec des fléaux, et la tonte avec des cylindres.

La tondeuse à fléaux est réalisée avec l'Amazone Profihopper 1250, d'une largeur de travail d'1,25 m. Extrêmement polyvalente grâce à son rotor à outils interchangeables, cette autoportée peut à la fois tondre, mulcher, verticouper pour enlever le feutre et lutter contre les mauvaises herbes ou ramasser les feuilles ou autres déchets.

Pour la tonte rotative, l'intendant a choisi la Groundsmaster® 3500 de Toro. Cette triplex dispose en effet de tabliers de coupe flottants qui permettent de tondre les terrains ondulés sans scalper la surface. Ils peuvent en outre se déporter de 61 cm vers la droite ou la gauche afin d'assurer une coupe plus précise.

La tonte aux pieds des croix

Mais la star du cimetière américain de Colleville-sur-Mer reste la machine d'inspiration viticole spécialement développer pour détourer les croix. Tirée par un tracteur hydrostatique John Deere 2720 HST, elle reçoit quatre petits plateaux de tonte ronds déportés. Deux plateaux équipés de protections antichocs contournent le pied de la croix à quelques millimètres près pour couper le gazon à 3,5 cm de hauteur. Après être passés aux abords des croix, ils se rejoignent pour continuer leur tâche. Les deux plateaux fixes extérieurs permettent de travailler sur une bande d’une cinquantaine de centimètres de part et d’autre des croix.

La tonte aux pieds des croix est aussi réalisée avec des tondeuses à conducteur marchand équipées de plateaux décalés afin d'éviter le phénomène d’orniérage suite aux passages répétés.

Au final, il faut compter 3 jours pour tondre l'intégralité des 15 hectares de pelouse du cimetière.

 

Retrouvez les autres épisodes :  

Episode 1 : Un sol sportif engazonné un peu particulier

Episode 2 : Un gazon piétiné 363 jours par an 

Episode 3 : Le point sur l'arrosage

Sur le même thème