Des images du futur centre d’entraînement du Stade Rennais dévoilées

Publié le 28 janvier 2022 à 06h00

Catégorie : Actualités

Il y a quelques jours, un cabinet d’architectes a dévoilé des visuels du projet d’agrandissement du centre d’entraînement du Stade Rennais alors qu’il n’ait pas encore été présenté à la collectivité.

Le dossier de l’extension du centre d’entrainement se fait toujours attendre car le terrain d’entente n’a toujours pas été trouvé.Cependant, une étape a été franchie puisque le cabinet d’architectesArtefactory/NeM Architectes a diffusédes visuels du projet d’agrandissement du centre d’entraînement du Stade Rennais il y a quelques jours. En effet, le nouveaucentre de performance du club sera, si tout se passe comme convenu,agrandi de 3,5 hectares sur son site de la Piverdière. Des opposants, commele collectif “sauvons les terres rennaises” avait organisé une partie de football pour faire face auprojet d’extension du centre d’entraînement devant la mairie de Rennes car il serait bâti sur « des zones agricoles ou écologiquement fragiles à la Prévalaye » selon ce collectif.

Le club avait d’ailleurs diminuer ses standards pour ce projet d’agrandissement suite à ces critiques. A la base,cinq terrains avaient été prévus mais le club a dit n’en construire que deux supplémentaires à la Piverdière afin deréduire les espaces pris sur ces terres. 15 hectares seront utilisés sur les 150 que comporte le site. Le cabinet d’architectesArtefactory/NeM Architectes prévoit de livrer le nouveau centre d’entraînement qui sera opérationnel pour 2023 sur une surface de10 300 m². Ils expliquent sur leur site que« Le Village du Football se déploie sur un site d’une grande qualité paysagère, dont la trame verte typique du bocage breton est renforcée par le projet, transformant le site en un véritable parc et créant de grands corridors écologiques ».

Il ne reste au club qu’à déposer lepermis de construire après avoir présenter le projet devant un comité consultatif.

Affaire à suivre …

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites