La pelouse de l'Allianz Riviera au top pour le match France-Pays de Galles

Publié le 3 juin 2021 à 05h00

Catégorie : Actualités

Au lendemain de la victoire (3-0) de l’équipe de France de football face au Pays de Galles qui s’est déroulé sur un gazon en parfait état, d’importantes opérations sont prévues aujourd’hui.

Hier, La France recevait le Pays de Galles pour un match amical avant de démarrer l’Euro 2021. C’est l’Allianz Riviera de l’OGC Nice qui a accueilli le match et ce, dans les meilleures conditions possibles comme nous l’explique Gianni Casini,Head Groundsman de l’Allianz Riviera:

Nous avons tout fait pour que la pelouse soit au top pour la télévision mais surtout pour l’Equipe de France que je souhaite saluer. J’ai voulu tout particulièrement leur rendre car c’est vraiment un plaisir de travailler avec le staff de l’Equipe de France. Ils ont une approche très différente. Ils me demandent sur quelle partie du terrain ils peuvent réaliser tel ou tel exercice. C’est moi le chef, ils me donnent beaucoup de reconnaissance pour mon métier,comme si j’étais un Groundsman anglais, et c’est là-bas bien évidemment que j’ai appris le métier de Greenkeeper et de Groundsman dans les années précédentes.

Lorsque nous l’avions rencontré, Gianni nous expliquait dans cet articleque le métier d’intendant est un métier très stressant. « Quand tu es intendant, tu es toujours stressé, c’est normal et tu le sais … autrement tu ne fais pas ce boulot ! »

En ce qui concerne la préparation du terrain, Gianni et son équipe ont réalisé « une aération il y a une dizaine de jours,plusieurs défeutrages, des traitements biostimulants pour renforcer le système racinaire et le tapis végétale,et plusieurs tontes. Nous pouvons faire deux tontes par jour ou bien une tous les deux jours après l’aération et l’arrosage. J’ai voulu qu’il y ait un équilibre entre la souplesse et la jouabilité.Les joueurs et le staff étaient très contents. La dureté du terrain était parfaite, entre 80 et 85 ce qui le rend ni trop dur, ni trop souple. Nous avons bien roulé le terrain« .

Aujourd’hui, l’équipe prévoit d’importantes opérations pour préparer la future saison.

« Nous prévoyons une régénération du terrain avec un scalpage au Koro. Nous allons laisser les racines tranquille, nous n’allons pas rentrer dans le substrat du terrain. Juste à la limite. On souhaite que le gazon, semé il y a un an, continue de bien se développer. Après le scalpage, nous allons sur-semer et sabler avant l’arrivé des grandes chaleurs afin que le gazon soit homogène et qu’il y ait une bonne couverture végétale« .

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites