La FFR salue Alexandre Serveau, l'intendant du CNR de Marcoussis

Publié le 2 juin 2021 à 05h00

Catégorie : Actualités

La FFR, à travers un article sur son site officiel, a tenu à saluer le travail d’Alexandre Serveau et son équipe qui entretiennent le Centre National de Rugby de Marcoussis.

La Fédération Française de Rugby (FFR) a dressé le portrait de l’intendant qui entretien les pelouses des terrains duCentre National de Rugby de Marcoussis depuis 2009,Alexandre Serveau. Comme beaucoup de greenkeepers, il a effectuéune formation dans l’entretien des terrains de sport et de golf à Dunkerque (CFPPA).

Avant de rejoindre, le CNR en 2009, Alexandre Serveau était greenkeeperde différents parcours de golf comme celui du Golf du Stade Français ou encore celui du Royal Golf Club du Hainaut. Il a même travaillé avecJonathan Calderwood, l’intendant du PSG.

Embauché par la FFR en 2017 pour entretenir les pelouses du CNR de Marcoussis, il travaillait en tant que prestataire depuis 2009. Son quotidien démarre à 6h du matin où, avec 4 prestataires, il démarre la tonte d’une hauteur entre 30 et 35 mm en moyenne selon la saison et d’autres opérations telles que l’arrosage, les aérations, le soufflage ou encore le décompactage sur les six terrains du CNR dont deux sont sur substrat terre-sable, deux sont en technologie hybrides AirFibr et deux synthétiques.

En ce qui concerne la tonte, les tondeuses à conduite en marchant sont favorisées où les greenkeepers effectuent entre 7 et 9 km de marche trois fois par semaine. Au printemps, les greenkeepers vont opter pour les tondeuses autoportées avec des éléments de coupehélicoïdaux permettant d’obtenirune coupe franche des brins afin de limiterle développement de champignons et de maladies. « On a un rôle de docteur auprès du gazon, alors on est très vigilants. », expliqueAlexandre Serveau.

Le greenkeeper mise également sur unegestion de l’eau la plus raisonnée possible. Chaque année,des analyses des sols sont effectuées afin d’ajuster les apports d’eau via le système centralisé d’arrosage. De plus, pour réaliser au mieux leurs opérations,Alexandre est contact permanant avec le staff de l’équipe de France de rugby. « On est en contact permanent avec tous les staffs tricolores afin de connaître les horaires et les besoins d’entraînement pour nous adapter à leurs contraintes. ». Cela lui permet égalementd’échanger avec lesjoueurs afin d’imiter les conditions de match et de limiter le risque de blessures.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Source et crédit photo : Site officiel de la FFR

Visitez nos
autres sites