Golf d'Omaha Beach : A la fois intendant & directeur

Publié le 4 juillet 2022 à 05h00

Catégorie : Pratiques

Arrivé il y a une quinzaine d’années au Golf d’Omaha Beach, Yoann Tanneau assure à la fois l’entretien du parcours et la gestion du golf depuis bientôt 3 ans. Cela lui permet notamment d’être plus réactif lors des prises de décision pour la maintenance des différents parcours.

Le golf d’Omaha Beach a été créé dans les années 80 par la famille Dupont. C’estGuy Dupont, alors fermier, qui a décidé de transformer sa ferme en golf par passion pour ce sport. Il réalisa lui-même avec sa femme et ses enfants les travaux de création du parcours de l’Etang, un neuf trous dessiné par l’architecte Yves Bureau et inauguré en 1986. Face au succès de ce premier parcours, Guy Dupont décida dès l’année suivante de construire le parcours de la Mer en 18 trous. Le Manoir, la continuité du parcours de L’Etang, est créé beaucoup plus tard en 2006.

Le golf d’Omaha Beach s’étend aujourd’hui sur 120 hectares et compte deux parcours 18 trous. Chaque trou porte le nom d’une bataille célèbre de la Deuxième Guerre Mondiale ou de soldats américains, dont certains reposent d’ailleurs dans le cimetière américain voisin de Colleville-sur-Mer [NDLR : nous avons eu la chance de visiter].

La direction est assuré par un intendant

L’entretien de ces 36 trous est assuré par une équipe de 11 personnes pilotée par Yoann Tanneau, intendant depuis 2008 et directeur depuis 2019. Cette double casquette directeur/intendant facilite la préparation des budgets et le choix des matériels et produits à utiliser pour une meilleure gestion de l’entretien des parcours. Les investissements en rénovation et en entretien sont donc plus conséquents et cela permet d’avoir une clientèle plus importante originaire des différents pays bordants le Nord de la France.

Au niveau des travaux, Yoann Tanneau a décidé de lancer la réfection totale du système d’arrosage vieux de plus de 35 ans. 27 des 36 trous sont en bloc-system et, avec le changement de la direction des vents depuis quelques années, les arroseurs ne sont plus efficaces puisque seules certaines zones sont arrosées.Le nouveau système d’arrosage sera automatique et comportera desélectrovannes incorporées pour un gestion de l’eau plus précise, juste et raisonnée. Des économies de 35 % sont réalisées grâce aux arroseurs à électrovannes incorporées déjà installés.

Les bunkers seront, eux aussi, rénovés notamment au niveau des greens pour une meilleure tenue. Cet investissement sur 5 ans sera de 200 000 € et le procédé EcoBunkers devrait être employé.

Dans cette vidéo, Yoann Tanneau parle de l’entretien, des opérations spécifiques réalisées, des travaux, de la gestion des maladies, de la transition écologique et des mentalités de la clientèle étrangère :

Visitez nos
autres sites