Premier terrain hybride en Inde à l’occasion de la Coupe du Monde Féminine U17

Publié le 8 novembre 2022 à 07h00

Catégorie : Actualités

A l’occasion de la Coupe du Monde Féminine U17 qui se déroulait en Inde, le stade de Goa s’est vu doté d’une pelouse hybride, la première en Inde.

Crédits photo : FIFA

Grande nouveauté en Inde avec la première pelouse hybride posée à l’occasion de la Coupe du Monde Féminine U17 qui avait lieu du 11 au 30 octobre. C’est au stade Pandi Jawaharlal Nehru de Goa que la nouvelle pelouse « stitchée » a été installée en 10 jours seulement avant le début de la compétition, du 27 septembre au 7 octobre, par l’entreprise SIS Grass.

Une décision logique compte tenu du fait que Goa accueillait pas moins de 16 matchs (sur 32) durant la compétition. « Quelle que soit la catégorie d’âge, 16 matchs sur une période aussi serrée, ça fait beaucoup pour un terrain. Qui plus est, la compétition a lieu à la fin de la mousson. Nous devions donc prendre certaines mesures pour que la surface demeure en parfaite condition jusqu’au terme de la finale », confiait Alan Ferguson, responsable en gestion des terrains pour la FIFA.

Un des héritages de la Coupe du Monde U17

Durant l’installation de cette pelouse hybride, les responsables locaux ont été formés à son entretien. Après la compétition, la pelouse restera et sera l’un des héritages de cette Coupe du Monde Féminine comme le rappelle Olivier Vogt, chef de projet de la FIFA : « Nous allons continuer à nous occuper du terrain après la fin du tournoi. Alan Ferguson et son équipe vont rester pour prodiguer de bons conseils et former les équipes locales. Nous avions fait de la construction de terrains de qualité l’un de nos objectifs en Inde. Nous avons rempli notre contrat. Malgré la pluie, la compétition n’a jamais été perturbée », rappelle-t-il.

Le responsable de la FIFA souhaite que ce nouvel outil hybride fasse de Goa une place forte du football féminin en Inde. En parallèle, de nouveaux sites d’entraînement ont également été construits à Bhubaneswar, qui accueillait 6 matchs de la compétition. Dans sa volonté de continuer à faire progresser le football indien, la FIFA a affirmé qu’elle restera présente aux côtés du personnel d’entretien des terrains après la compétition.

Visitez nos
autres sites