La macération de plantes selon Olivier Baillard

Publié le 15 octobre 2021 à 05h00

Catégorie : Pratiques

Nous avons rencontré Olivier Baillard, intendant du Country Club Norges Golf Dijon Bourgogne, pour une interview. Dans ce premier épisode, il nous présente la particularité de ce parcours en ce qui concerne son entretien et les difficultés qu’il a pu rencontrer. Pour y faire face, le greenkeeper a tenté des solutions naturelles dont la macération de plante ou le recours à la fougère dont il expose son ressenti.

Olivier Baillard, intendant du Country Club Norges Golf Dijon Bourgogne depuis 13 ans, gère une équipe de quatre permanents et d’un apprenti pour l’entretien de ce parcours découpé en deux 9 trous dont chacun nécessite une gestion bien spécifique. Les principales différences se trouvent notamment au niveau de la taille des greens et de l’exposition à la lumière car ils ne sont pas arborés de la même manière.

Puis, l’intendant revient sur les difficultés concernant la réalisation d’opérations mécaniques en raison du retard des compétitions liée à la pandémie. Effectivement, beaucoup de compétitions, qui devaient avoir lieues entre avril et mai, sesont déroulées en septembre. Depuis cet été, certaines opérations, tels que les sablages, n’ont pas pu être réalisées. Mais l’intendant a trouvé d’autres solutions puisque de récentsproblèmes ont touchéle parcours du Country Club Norges Golf Dijon Bourgogne. Il s’agit des attaques de dollar-spots. Pour faire face à ce problème, Olivier Baillard a recours au « seul biofongicide homologué sur le marché » mais il utiliseégalement « tout ce qu’il est possible d’utilisera ma connaissance en tant que stimulateur naturel pour le sol et pour la plante malgré les limites que l’on doit accepter« .

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites