Lucas Pierré, superintendant du Golf National : "il y a 50% de notre métier que nous ne maîtrisons pas …"

Publié le 5 septembre 2019 à 07h59

Catégorie : Pratiques

Rencontré sur le parcours du Golf National, Lucas Pierré, le superintendant, répond à notre question sur le stress auquel peuvent être confrontés les greenkeepers.

Après avoir présenté le parcours du Golf National dans cet article, Lucas Pierré, le superintendant du parcours, a répondu à notre questionsur le stress auquel peuvent être confrontés lesgreenkeepers.

Il explique que « le côté le plus stressant du métier d’intendant, malgré la bonne volonté que nous mettons,est le fait qu’il y a 50% de ce quenous faisonsque nousne maîtrisons pas. Il s’agit de la météo. Nos membres ont du mal à comprendre cela…« .

Il ajoute qu’ « un bon intendant est celui qui sait s’adapter et s’organiser. Sans ces deux qualités, il est très difficile de faire du bon travail…« .

Retrouvez également sa réponse à notre série de tribunes,«Le Zéro phyto, il faut s’y mettre dès maintenant», dans cet article.

redactionateprofield.com (Lucas Sanseverino)

Crédit Vidéo :redactionateprofield.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites