Ransomes Jacobsen : De nouvelles tondeuses 100 % électriques pour 2021

Publié le 29 janvier 2021 à 06h00

Catégorie : Actualités

Laurent Proupin, directeur général de Ransomes Jacobsen France partenaire de la e-Green Golf Convention, a répondu à nos questions sur l’activité du groupe en 2020 et ses prévisions pour 2021. Il a notamment annoncé l’arrivée d’une tondeuse de greens 100 % électrique pour l’année prochaine.

L.S : Avez-vous eu un événement important en 2020 sur le marché du golf (lancement de produits importants sur 2020, développement important d’un type de matériel, etc) dont vous souhaitez nous reparler ?

L.P : Nous n’avons pas eu de lancement de nouvelles tondeuses en 2020 car nos nouveautés ont été lancées l’année précédente. Nous préparons cependant le lancement de nouvelles machines, qui arriveront en 2021. En revanche, pour les intendants, nous avons sorti le véhicule utilitaire Hauler 800 Elite et sa version réhaussée, le Hauler 800X Elite dela gamme Cushman également avec batteries au lithium.Les avantages se situentsur une plus grande autonomie d’environ 6h suivant la spécificité du parcours, le temps de charge considérablement réduit, lepoids plus léger qui préservera encore plus le gazon et des économies d’énergie non négligeables. Nous en avons déjà livrés en 2020.

L.S : Avez-vous été fortement impacté en 2020 sur le marché du golf et quelles sont vos prévisions sur 2021 ? Et si oui sur quels types de produits ?

L.P :En ce qui nous concerne, l’année 2020 a été très bonne car nous avions un très bon carnet de commandes, qui a été maintenu par l’ensembledes acteurs aussi bien sur le marché des tondeuses que celui des voiturettes. Il n’y a eu aucune annulation de commandes liée au Covid-19. Nous avons également pu mettre en place tout un système d’intervention sur les golfs même pendant les confinements tout en respectant les gestes barrières, ce qui a permis un service précis et une livraison de pièces détachées sans faille.

Je pense que nos nouveautés vont nous permettre d’obtenir de nouvelles conquêtes. Cependant, il est encore un peu tôt pour se prononcer sur l’année 2021 sachant qu’il y a plusieurs phénomènes. Sur le marché des tondeuses, les clients sont pour l’instant un peu « timides » sur les investissements. De plus, les tondeuses de tous les fabricants doivent respecter les nouvelles normes d’évolution des moteurs, ce qui génèreun coût assez important sur un modèle équivalant. La partie du moteur « Stage 5 » a fait considérablement augmenter le prix des tondeuses et cela impacte le marché. Aujourd’hui, nous avons un carnet de commande qui est légèrement inférieur à celui de l’année dernière car il y a des retards dans les prises de décisions. Nous sommes cependant très présents dans la vente de machines d’occasions et reconditionnées. Ce marché va évoluer et progresser. Nous allons d’ailleurs lancer un site internet recensanttoutes les machinesd’occasions de toutes les marques en février si tous les aspects juridiques sont réglés d’ici-là.

L.S : Avez-vous des lancements de nouveaux produits pour 2021 et quelles références ont-elles déjà commandé ces produits?

L.P : Oui, nous allons lancer la nouvelle triplex à greens Eclipse 360 100 % électrique équipée de batteries au lithium. Elle est plus légère que l’ancienne version avec également une autonomie nettement supérieure qui permet de couper plus de 50 greens. En ordre d’idée, elle permet d’entretenir l’ensemble d’un parcours et tout le putting qui va avec ainsi qu’un deuxième parcours. Elle permet également d’être équipée de tout type d’accessoires. C’est la plus grande évolution car nous allons de plus en plus vers des produits avec une énergie verteréduisant la nuisance sonore, ce qui est un avantage car beaucoup de parcours sont situés au milieu de résidences, de resorts ou même de centres-villes. Les greenkeepers ont tendance à travailler très tôt le matin et il est donc très important de limiter cette nuisance sonore. Nous avions déjà ce produit auparavant mais les batteries étaient au plomb. Nous avons opté pour des batteries au lithium pour des raisons d’autonomie supérieure, de rapidité de charge, avec une garantie totale de la batterie pendant 5 anssans limites d’ampères/heureet ce sont les dernières technologies les plus évoluées du marché.Le modèle existe égalementenversionhybride essence et en hybride diesel. Au niveau des références qui ont commandé ce produit, nous avons un très grand golfqui utilisera ces tondeuses. Il est cependantdélicat d’en parler étant donné que nous n’avons pas encore présenté le produit à cause du contexte actuel que nous traversons.

Nous avons également revu totalement notre gamme de tondeuses à semi-roughs en 5 ou 7 éléments suite aux nouvelles normes d’émissions des moteurs en stage 5Il s.’agit de lanouvelle tondeuse à semi-roughs AR 530 qui sortira début février et de l’AR 730 qui sortira courant avril.Les machines ont totalement été repensées au niveau des plateaux de coupes,des bras, de la qualité de coupeet d’une meilleure ergonomie.La traction a également été entièrement revue afin d’offrir une excellente adhérence en pente et en devers. De plus, les plateaux se relèvent quasi à la verticale pour un entretien beaucoup plus facile.

L.S : Pensez-vous que la vente de matériels 100 % électriques mais égalementhybrides va fortement augmenter en 2021 ? Et sur les années à venir ?

L.P : Alors oui,ces deux marchés vont progresser dans les années à venir car il y a un phénomène qui imposede plus en plus les golfs de montrer des produits « propres ». La baisse de puissance des moteurs nous fait penser à d’autres solutions et l’hybride semble être cette solution.En ce qui concerne l’électrique, je pense que, pour les machines de petites tailles,c’est l’avenir. Cela regroupe les véhicules utilitaires,les triplex et les simplex à greens. Pour les machines de plus grande largeur, je pense que l’hybride sera l’avenir pour la simple et bonne raison qu’il est difficile de faire du 100% électrique pour une telle largeur de coupe. Cela regroupe les tondeuses à fairway, les triplex et de nouveau les tondeuses à green. Le problème se situe au niveau des roughs et des pré-roughs. Les ingénieurs travaillent dessus.

L.S : Avez-vous un message particulier pour les intendants de golf en ce début d’année ?

L.P :Nous les remercions pour leurconfiance en 2020. Mais nous souhaitons surtout mettre en avant leur professionnalisme car tous les parcoursont été très bien entretenus et, dans certains cas, avec une diminution du personnel. Au niveau de la satisfaction des golfeurs, nous n’avons pas entendu le moindre mécontentementquant à la qualité des parcours, ce qui prouve que le travail a continué à être très bien fait malgré les conditions très difficiles. Il y a également eu une très bonne collaboration entre les intendants et nos équipes techniques pour trouver des solutions dans la livraison de pièces détachées et dans l’intervention au dépannage. Tout s’est fait de façon très professionnelle.

Vous pouvez découvrir ces produits dans le Digital Showroom de la e-Green Golf Convention en cliquantici.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites