Gazon gorgé d'eau : préparation du terrain de la Meinau

Publié le 25 janvier 2018 à 09h41

Catégorie : Actualités

Face aux pluies torrentielles dont est victime l’Alsace depuis ces dernières semaines, comment l’équipe de la Meinau réussit-elle à proposer une surface de jeu praticable ?

Ce jeudi 25 janvier 2018 a vu les équipes de Strasbourg et Lille s’affronter lors d’un match de Coupe de France sur le terrain de la Meinau. Le gazon du stade était déjà gorgéd’eau lors de la rencontre avec Strasbourg, comme vous pouvez le voir sur le visuel ci-dessus. La faute aux intempéries qui n’en finissent plus : 290 millimètres sont tombés depuis le 1er décembre.

Pour le match avec Lille, ce sontcinq spécialistes qui travaillent actuellement sur le gazon afin de le rendre plus sec. Denis Hildenbrand, directeur de Racing Espace Vert, qui s’occupe de la pelouse de la Meinau, se veut rassurant : « Ce ne sera pas forcément beau au niveau des couleurs car les arrachements ont créé des tâches brunes mais le terrain sera plat. Les températures de ces derniers jours aident aussi le terrain à sécher un peu. »
Christophe Galtier, entraîneur de Lille, a déclarémercredi 24 janvier) : « Des gens de la fédération sont allés voir le terrain de Strasbourg, il est en bon état. Mais d’ici demain, il y a des chances que le terrain soit très difficile. »

La vétusté du stade dela Meinau est aussi un facteur qui empêche l’absorbation de l’eau, il a été construit en 1984 et n’a connu qu’une rénovation de sa structure de drainage en 1999. Pour faire face à cela, les jardiniers percent des petits trous directement dans la pelouse pour accélérer la remontée de la nappe phréatique. Ils doivent également recoller les morceaux de terrain qui ont été arrachés lors du match contre Dijon.Denis Hildenbrand précise « Les travaux en profondeur sont faits bien plus tôt, avant l’hiver. Pas question de monter des engins sur la pelouse en ce moment. Pour la tonte et les dessins de tonte par exemple, on sort seulement de petites tondeuses. »

Dans un autre stade de Strasbourg, le SC Schiltigheim, les jardiniers tentent de dégorger leur gazon en mettant de l’engrais et du sable de rivière, tout en lui donnant des coups de couteau pour l’aérer.

Ces pluis torrentielles sont un véritable calvaire pour les intendants de terrains de sport, le match Lens-Sochaux a été reporté tellement son gazon était gorgé d’eau tandis que le dernier meeting de saut d’obstacles de l’hippodrome de Cagnes-Sur-Mer s’est déroulé dans des conditions très difficiles pour les mêmes raisons. J-54 avant le printemps !

Source : 20 Minutes
Crédit photo : Twitter de Louis Quesnot

Visitez nos
autres sites