« Connecter, guider, gérer », la vision futuriste de John Deere pour la gestion des terrains de golf

Publié le 13 juin 2022 à 05h00

Catégorie : Actualités

La marque américaine veut articuler la gestion des terrains de golf autour de trois principes : connecter, guider et gérer. Cette ambition futuriste passe notamment par la mise en place du logiciel OnLink et l’électrification du matériel des intendants. 
 

Alors que l’entretien des terrains de golf ne cesse de se moderniser, la marque américaine John Deere voit un avenir encore plus à la pointe et connecté pour les intendants des terrains de golf. Lors du salon dédié au gazon sportif BTME qui s’est tenu en Angleterre en mars dernier, l’entreprise a tracé les trois grands axes de sa vision futuriste : être plus connecté, mieux guider, pour mieux gérer. Pour y parvenir, John Deere compte sur sa technologie JDLink, outil télématique permettant de visualiser et de comparer les données de performance des machines de la flotte.

Le logiciel OnLink, rouage essentielle de cette vision futuriste

La société mise également sur sa récente acquisition : le logiciel en ligne de gestion de parcours de golf OnLink. Ce dernier, qui devrait bientôt débarquer en Europe, offre un éventail d’outils de gestion aux intendants de terrain de golf et est complémentaire avec JDLink. Grâce à ce dernier, OnLink pourra se connecter aux machines John Deere et l’intendant aura accès en temps réel aux emplacements de son matériel.

Le logiciel OnLink, grâce aux données récoltées, aura pour objectif de faciliter et d’améliorer la planification et l’efficacité des opérations. D’abord la gestion de la main-d’œuvre : les tâches quotidiennes et la gestion des heures supplémentaires pourront être visualisées, gérées et attribuées. Ensuite, la gestion des équipements avec la possibilité de surveiller et de gérer les activités de la flotte, prévoir les maintenances et les travaux de réparation. Le logiciel permet aussi une optimisation de la gestion d’eau afin de réduire les coûts en eau et en énergie, avec notamment la possibilité d’évaluer la vitesse des green et de surveiller l’humidité du sol. Enfin, les intendants seront capables de mieux anticiper les conditions météorologiques grâce à dix mesures clés.
« Nos plans pour les prochaines années impliquent l’application de nos innovations technologiques éprouvées à tous nos équipements de golf afin que les greenkeepers puissent mieux planifier les conditions météorologiques, prévoir des budgets précis et gérer méticuleusement les coûts d’équipement et de main-d’œuvre » confiait Chris Meacock, le directeur des ventes Golfs & Terrains de Sport de John Deere.

L’électrification du parc matériels pour plus de confort

L’autre ambition du constructeur concerne l’électrification du matériel d’entretien des terrains de golf. Dans cette optique, John Deere a présenté en février ses tondeuses électriques à conducteur marchant 185/225 E-Cut™, alimentées par des batteries lithium-ion de 48V, produisant zéro émission et de faibles niveaux sonores. En tendant vers l’électrification de ses équipements, John Deere va aussi ajouter des fonctionnalités intelligentes à ses machines afin de simplifier leur utilisation, les rendre plus confortables et faciliter la prise de décisions des greenkeepers.

Visitez nos
autres sites