Changement de standing à Compiègne

Publié le 29 mars 2017 à 07h29

Catégorie : Actualités

L’hippodrome, qui accueille cette année cinq courses de galop, bénéficie d’une piste supplémentaire et d’un système d’arrosage rénové.

À l’instar de Longchamp (voir notre article), l’hippodrome de Compiègne a fait l’objet – dans une moindre mesure – de travaux de rénovation pour cette nouvelle saison. En plus d’une piste supplémentaire destinée à accueillir des courses de galop (en plus du steeple, du saut d’obstacle, du trot et du cross), l’hippodrome bénéficie désormais d’un système d’arrosage rénové, en vue des premières courses, qui ont démarré début mars. « Le système d’arrosage existant étant relativement récent et correct », indique Pierre-Alain Madelaine, Directeur de Soisy Arrosage, l’entreprise qui a réalisé les travaux de rénovation. Ces travaux ont consisté à installer 5 km de canalisations supplémentaires de 90 et 110 mm de diamètre,ainsi qu’à installer des arroseurs neufs. En tout, l’hippodrome compte désormais quelque 490 arroseurs. Si chacun d’eux a été reparamétré, la GTC (Gestion Technique Centralisée) existante a été conservée et a fait l’objet d’une mise à jour logicielle. Il est désormais possible d’avoir une gestion de l’arrosage piste par piste, afin d’économiser la ressource en eau.

En 2017, France Galop prévoit d’organiser cinq réunions de galop sur l’hippodrome de Compiègne.

Visitez nos
autres sites