"Nous croyons à l’avenir des biostimulants qui améliorent la nutrition des plantes et la résistance aux stress"

Publié le Mardi 19 janvier 2021 à 07:00

Laetitia Supiot, Area Manager Turf France chez OLMIX Group, partenaire de la e-Green Golf Convention, a répondu à nos questions concernant l'activité de l'entreprise sur le marché lors de l'année 2020 et sur ce qu'elle prépare pour 2021. La société est très enthousiaste en ce qui concerne les solutions naturelles pour entretenir les parcours de golfs et autres surfaces engazonnées pour le sport.

 
NewBag_Marathon_GOLF_Juin2020_wl

GSPH24 : Avez-vous eu un événement important en 2020 sur le marché du golf (lancement de produits importants sur 2020, développement important d’un type de produit, etc) dont vous souhaitez nous reparler ?

L.S : En 2020, nous avons fait évoluer notre offre Nutrition du gazon en lançant notre nouvelle gamme organo-minérale Marathon® ALGAE. Pourquoi « Marathon » ? parce que notre technologie brevetée XSER® permet une libération progressive des éléments nutritifs afin d’assurer une fertilisation longue durée du gazon et une performance durable, comme quand il s’agit de soutenir un marathonien. Et « ALGAE » parce que nos formulations contiennent des extraits secs d’algues marines déshydratées, riches en polysaccharides sulfatés, afin de stimuler la microflore du sol. Avec Marathon® ALGAE, nous proposons aux intendants de golfs une alternative aux engrais 100 % chimiques avec des formules plus respectueuses de l’environnement et d’une efficacité remarquable. L’action de Marathon® ALGAE favorise la densité du gazon et réduit l’accumulation de feutre. Avec Marathon® ALGAE, les intendants de golfs disposent d’une solution agronomique permettant d’entretenir la qualité de leurs parcours à la hauteur de leurs exigences et des attentes des joueurs.

 

GSPH24 : Avez-vous été fortement impacté en 2020 sur le marché du golf et quelles sont vos prévisions sur 2021 ? Et si oui sur quels types de produits ?

L.S : L'ensemble de la profession a été impacté par cette crise sanitaire. La fermeture des golfs a compliqué les affaires avec des reports de décision concernant l’entretien des parcours. Malgré la conjoncture, nous terminons tout de même l’année 2020 en croissance par rapport à l’année précédente, et en phase avec les objectifs que nous nous étions fixés. Notre activité en nutrition foliaire et racinaire a continué à bien progresser. Sur le plan industriel, nous avons mis en service notre nouvelle bioraffinerie à Bréhan, en Bretagne. Cet investissement nous permet ainsi de collecter et transformer un volume beaucoup plus important d’algues marines pour élaborer nos biosolutions. Nous anticipons l’accroissement de la demande pour ces alternatives aux intrants chimiques, plus propres et plus respectueuses de l’environnement. Nous avons également investi pour relocaliser en France des productions industrielles que nous sous-traitions jusqu’à maintenant ailleurs en Europe. Cela nous permet désormais de travailler sur des sourcing locaux de matières premières renouvelables. Nous sommes très optimistes pour 2021. Nous espérons une sortie prochaine de la crise sanitaire qui nous permettra de valoriser pleinement l’ensemble de nos décisions stratégiques.

 

GSPH24 : Avez-vous des lancements de nouveaux produits pour 2021 ?

L.S : Olmix est le 4ème acteur français sur le marché de la fertilisation organique. Nous croyons à l’avenir de solutions de fertilisation plus naturelles, renouvelables et n’épuisant pas les ressources de la terre. En nous appuyant sur nos technologies, nos outils industriels et notre savoir-faire, nous mettons sur le marché cette année une gamme de fertilisants organiques 100% végétal et conforme au règlement de l’agriculture biologique. Cette gamme, baptisée Ormarine, valorise également les propriétés uniques des algues marines. Avec cette nouvelle offre, nous souhaitons répondre aux attentes de plus en plus pressantes du monde du sport mais aussi des collectivités, pour des solutions durables car renouvelables, et plus respectueuses de l’environnement.

 

GSPH24 : Quelles vont être les grandes évolutions sur votre marché auxquelles nous allons assister dans les 3 années à venir ?

L.S : Le monde du sport n’échappe pas aux lignes de force qui traversent la société. Les clients exigent à juste titre plus de naturalité, de transparence sur ce qu’ils achètent, ainsi qu’une meilleure traçabilité. Nous avons l’obligation de prendre en compte ces attentes si nous voulons continuer à nous développer sur le marché du sport. En 2022 entrera en vigueur la nouvelle réglementation européenne sur les engrais. Pour la première fois, un règlement européen harmonisé va encadrer les engrais et amendements organiques, organo-minéraux mais aussi les biostimulants. Nous croyons à l’avenir des biostimulants, qui permettent d’améliorer la nutrition des plantes mais aussi de renforcer leur capacité de résistance aux stress. Associés à une fertilisation de qualité, les biostimulants offrent des résultats très intéressants sur les gazons sportifs. Olmix est un acteur dans ce domaine, notamment par notre capacité et savoir-faire dans la valorisation des extraits d’algues. Il faut également ne pas perdre de vue la dimension économique car les budgets alloués à la gestion et l’entretien des terrains sportifs ne sont pas extensibles. L’avenir appartiendra à ceux qui, dans le cadre d’un budget défini, sauront associer les meilleures technologies pour une performance technique et environnementale optimale.

 

GSPH24 : Comment intégrez-vous la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires dans votre stratégie ?

L.S : Olmix n’étant pas fournisseur de produits phytosanitaires, nous ne sommes donc pas affectés négativement par le durcissement des réglementations dans ce domaine. En revanche, notre ambition est d’accompagner le plus efficacement possible nos clients qui eux sont confrontés à la diminution régulière des solutions phytosanitaires autorisées. Cela passe selon nous par une prise en compte plus poussée du système sol/plante. C’est le cœur de notre approche « Integrated Plant Care Management ». En associant des biosolutions foliaires et racinaires performantes et complémentaires, nous répondons à l’ensemble des besoins de la plante. Celle-ci est ainsi mieux nourrie, plus résistante et en meilleure santé. Cette approche nutritionnelle contribue à la diminution progressive de l’usage des produits phytosanitaires. C’est non seulement essentiel pour l’environnement, mais aussi pour la santé des professionnels du végétal et des sportifs.

 

GSPH24 : Avez-vous un message particulier pour les intendants de golf en ce début d’année ?

L.S : Le monde change rapidement, l’année 2020 nous en a livré un exemple. L’évolution du contexte économique, climatique, environnemental et sociétal, nous oblige à nous réinventer rapidement et à trouver de nouvelles solutions pour continuer à concilier tout ce à quoi nous tenons. Face à ces changements, nous sommes optimistes car des solutions existent, et d’autres vont continuer à apparaître. Olmix se tient aux côtés de ses clients pour les soutenir et les accompagner dans la mutation de leurs pratiques.

Après l’année difficile qu’ils viennent de traverser, nous leur souhaitons à tous une bonne année 2021 !

Vous pouvez découvrir ces produits dans le Digital Showroom de la e-Green Golf Convention en cliquant ici.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)