[Insolite] Une forêt plantée sur le terrain du Wörthersee Stadion (Autriche)

Publié le Mardi 10 septembre 2019 à 12:21

Le calme règne dans le stade de football de Klagenfurt (Autriche) puisque les visiteurs viendront pour entendre le bruit du vent dans les feuilles des arbres. En effet, ce jeudi, une mini-forêt de 300 arbres a été plantée dans le cadre d'une oeuvre d'art végétale et temporaire. Il s'agit de l'oeuvre de l'artiste suisse Klaus Littmann.

foret-stadium-klagenfurt-gerhard-maurer

Au Wörthersee Stadion, stade de 32.000 places qui avait accueilli l'Euro 2008, les visiteurs n'entendront plus les chants des supporters ni les coups de sifflets de l'arbitre. En effet, l'antre des joueurs du SK Austria Kärnten va devenir pour quelques semaines le gardien d'une mini-forêt de 300 arbres (trembles, chênes, bouleaux, mélèzes, etc.) recouvrant la quasi-totalité du gazon du terrain. Ces arbres seront délocalisés dans un autre lieu d'exposition à la fin de celle-ci, le 27 octobre.

C'est Klaus Littmann, artiste suisse, qui est à l'origine de cette oeuvre baptisée "For Forest" accessible depuis dimanche au public. A travers cette oeuvre, l'artiste souhaitait faire naître "une image radicale de cette forêt présentée dans un cadre inhabituel et du contraste entre la végétation et les matériaux du stade - verre, métal, béton".

 

La question qui se dégage de l'oeuvre est de se demander si "la forêt ne sera-t-elle plus dans l'avenir qu'un objet d'exhibition, bordée de protections, comme les gradins du stade ?"

Klaus Littmann ne cache pas que "les circonstances de création de cette oeuvre sont pour [lui] un peu surprenantes" en faisant référence à la mobilisation internationale sur l'urgence climatique et la protection des forêts, notamment celle d'Amazonie.

Du côté des travaux, le projet a été soutenu par la Ville de Klagenfurt ainsi que des mécènes privés. D'importants moyens ont été mis en oeuvre pour mener à bien le projet de Klaus Littmann. Il a fait appel à l’architecte paysagiste zurichois Enzo Enea, fondateur du musée de l’arbre à Rapperswil-Jona (SG) et spécialiste de la transplantation de végétaux. Les arbres ont été habitués au stress du déracinement et ont poussé dans une pépinière. «Il n’existe que trois ou quatre pépinières en Europe où l’on élève les plantes dans cette optique. En outre, le plus important pour moi demeurait que cette forêt puisse continuer à vivre de façon pérenne », a déclaré l'artiste suisse. D'importants travaux seront effectués pour rendre le terrain de nouveau praticable lors de la réception des matches de football.

L'équipe de football de Klagenfurt de deuxième division autrichienne jouera ses matches à domicile dans un stade voisin jusqu'à la fin de l'exposition et lorsque le terrain sera remis en état. 

 

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

 

Source et vidéo : Huffpost