Vingt-sept départements concernés par des restrictions d'eau

Publié le 4 juillet 2019 à 09h56

Catégorie : Actualités

Sept de ces vingt-sept départements font l’objet d’une alerte « crise » interdisant les irrigations « non prioritaires », dont l’irrigation des terrains de sport.

Le site Propluvia publie chaque jour une carte actualisée des départements métropolitains faisant l’objet de restrictions des « prélèvements » en eau agréées au niveau départemental.

Propluvia_carte_04_07_2019.jpg

Au 4 juillet 2019, vingt-sept départements sont en « vigilance » (« alerte » en jaune, « alerte renforcée » en orange et « crise » en rouge, comme figuré sur la carte ci-joint). A titre indicatif, des restrictions temporaires pour l’arrosage des terrains de sport sont prévues dès le stade « alerte » et des interdictions totales au stade « crise ». En l’occurrence, parmi ces départements, sept d’entre eux sont classés en alerte « crise »: l’Allier, l’Indre, le Loiret, le Lot, le Tarn, la Vendée et la Vienne.

Petite précision: sur cette carte, un département est classé en « alerte », « alerte renforcée » ou « crise » selon le niveau d’alerte le plus élevé en son sein. Le niveau d’alerte ne concerne donc pas l’intégralité du département. Un département en « crise » peut ainsi comprendre une ou plusieurs zones en « crise », mais aussi des zones en « alerte », « alerte renforcée » ou simplement en « vigilance » (pas de restriction, simple incitation à faire des économies d’eau). Pour avoir un aperçu plus détaillé des restrictions au sein d’un même département, il faut se reporter à cette carte interactive.

redactionateprofield.com (Idir Zebboudj)

Visitez nos
autres sites