Du changement au Golf Grand Lyon Chassieu

Publié le 20 janvier 2022 à 06h00

Catégorie : Actualités

Des travaux sont en cours au Golf Grand Lyon Chassieu et d’importants projets sont également à l’étude pour préparer l’avenir de l’entretien du parcours.

Appartenant au groupement Bluegreen, le Golf Grand Lyon Chassieu va connaitre d’importants changements dans les mois à venir. Un chantier est en cours pour mettre en place un practice ludique avec la technologie TopTracer pour la recherche de performance qui intégrée au practice et donne en temps réel : la distance, la vitesse de la balle, la hauteur, le spin, la distance à la cible, etc.

Bruno Gardille, intendant du Golf Grand Lyon Chassieu, nous présente les travaux et les différents projets à venir.

Nous suivons de près les travaux de mise en place du TopTracer réalisés par une entreprise de travaux publics qui ont démarré il y a quelques semaines. Pour l’instant, il y a eu l’implantation avec la préparation du sol et le damage de la future dalle. Il y aura une quinzaine de postes pour ce TopTracer avec une nouvelle zone enherbée devant les postes que l’on va revaloriser. Nous avions arrêté l’arrosage du practice mais nous allons le remettre en place sur une zone que nous allons définir qui sera surement sur la zone devant le TopTracer et le nouveau club house. Au niveau de l’entretien, on imagine que cela va doubler le ramassage de balles. Nous allons donc embaucher un deuxième practiceman et racheter plus de balles car nous avons une machine de 40 0000 balles et nous allons augmenter sa capacité.

Quels sont les futursprojets ?

L’année prochaine, nous souhaitons mettre en place une conversion de flore. Nous allons travailler sur plusieurs variétés d’agrostis et de nouvelles fétuques qui permettent d’avoi des résistances plus importantes sur des maladies et sur des stress différents que nous avions il y a 20 ans. Ensuite, il y a tout le programme d’arrosage, de fertilisations mais aussi, chose importante que nous ne faisions pas auparavant, c’est la hauteur de tonte qui va changer. Il va falloir commencer à habituer les golfeurs à avoir des hauteurs de tonte plus hautes qu’ils n’ont connu sur les greens et les tours de greens là où la maladie est la plus présente. On va monter la hauteur petit à petit sur les mois où l’on va travailler ce projet pour commencer à les habituer. Nous mettons cela en place car le couvert végétal extérieur est le même qu’au niveau racinaire. Plus l’on diminue le couvert végétal extérieur plus l’on diminue le couvert racinaire et plus la plante est diminuée est faible. Cela permettra à la plante de se développer plus profondément afin de mieux résister aux maladies et au stress.

Nous avons d’ailleurs commencé à faire des regarnissages croisés sur les greens pour voir le développement des agrostis. On sait que nous sommes sur des périodes très courtes pour ensemencer en fonction de la lune, des températures, des compétitions très fréquentes ici et plein d’autres paramètres

Retrouvez dans les prochaines semaines l’interview complète de Bruno Gardille et de Robin Tissot, son futur adjoint.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites