Stade Marcel-Michelin : Scalpage du terrain d'entrainement en hybride "Mixto"

Publié le 15 juin 2022 à 06h45

Catégorie : Pratiques

Il y a quelques semaines, le terrain d’entraînement de l’ASM Clermont Auvergne, équipé de la technologie hybride « Mixto », a été scalpé par les équipes d’Intergreen, le prestataire en charge de l’entretien annuel des deux terrains du club auvergnat. L’occasion de revenir avec Samuel Bever, le directeur d’Intergreen, sur l’origine de la création de cette technologie et de détailler avec François Pujo, son intendant, les différentes étapes de la réfection de la pelouse.

Comme beaucoup de clubs en cette saison, l’ASM vient de débuter le scalpage de ses deux terrains hybrides. Les travaux ont débuté au milieu du mois de mai sur le terrain d’entraînement qui jouxte le stade Marcel-Michelin. Il a la particularité d’être équipé en « Mixto », une technologie « lay and play » développée par Intergreen, la filiale d’Idverde spécialisée dans les sols sportifs engazonnés. Nous avons eu la chance de rencontrer Samuel Bever, le directeur d’Intergreen venu superviser les travaux, qui est revenu pour nous sur l’origine de cette technologie.

« Mixto », une co-invention franco-italienne

Samuel Bever a plus de 30 ans d’expérience dans les terrains de sport engazonnés et autant au sein d’Idverde. Il a connu toutes les changements de noms, depuis Masquelier à son entrée en 1984 en passant par CGEV puis ISS Espaces verts et enfin Idverde en 2014. Si l’activité terrains de sport peut sembler anecdotique au regard du milliard d’euros de chiffre d’affaires de cette entreprise française du paysage de 10 000 salariés présente dans huit pays du Nord de l’Europe, Intergreen a su se faire un nom dans le paysage français de la conception et de la maintenance des sols engazonnés professionnels (foot, rugby et golf). Portée par l’agence de Dunkerque, cette activité représente une vingtaine de salariés et possède son propre bureau d’études. C’est d’ailleurs Intergreen qui a réalisé la création des deux terrains hybrides de l’ASM en 2016 et en assure l’entretien depuis.

Au cours de sa carrière, le directeur de la branche sport d’Idverde a foulé les pelouses des plus beaux stades européens. C’est à l’occasion de l’un de ces déplacements qu’a germé l’idée du Mixto, un tapis de fibres synthétiques « aéré » dans lequel est semé du gazon naturel. Il revient pour nous sur l’origine de cette technologie et en détaille ses principales caractéristiques :

Le scalpage en détail

Les deux terrains de l’ASM sont scalpés tous les ans. Plusieurs raisons à cela comme l’explique François Pujo, l’intendant d’Intergreen en charge de l’entretien annuel des pelouses de l’ASM : « Cette opération est indispensable sur les terrains hybrides pour se débarrasser du feutre. La présence des fibres synthétiques limite en effet les opérations mécaniques classiques (aération et décompactage). Elle permet aussi de lutter de manière naturelle contre les maladies du gazon et le pâturin annuel qui colonise progressivement la pelouse. C’est un moyen de régénérer la pelouse et une pelouse saine limite les risques de problèmes ultérieurs…et donc le recours aux produits phytos ».

François Pujo détaille dans la vidéo ci-dessous les différentes étapes de l’opération, qui dure généralement une grosse semaine :

La remise en service du terrain pour les joueurs est prévue à la mi-août. D’ici là, ils vont alterner les entraînements sur le terrain d’honneur et le stade de foot de Clermont-Ferrand géré par la Ville.

Lucas Sanseverino

Visitez nos
autres sites