Revue de presse : Chartres, un petit tour (de Coupe) et puis s'en va…

Publié le 8 janvier 2018 à 14h48

Catégorie : Actualités

Si l’issue du 32ème de finale de la Coupe de France joué samedi 6 janvier n’a finalement pas été favorable au FC Chartres (défait par le Tours FC , 1-2), l’Écho Républicain a souligné le soin qu’avaient apporté les jardiniers du stade Jacques-Couvret à leur gazon pour l’occasion.

Dès la fin décembre, à l’issue de la dernière rencontre de National 2 de l’année calendaire, les jardiniers étaient à pied d’œuvre pour un roulage suivi d’une aération du tapis végétal. L’Écho Républicain rapporte également qu’il aura fallu composer avec la météo : si d’ordinaire, le gazon est tondu trois fois par semaine, les jardiniers ont choisi de faire l’impasse lors de la semaine du 32ème de finale, du fait d’une pelouse trop grasse, afin de préserver l’aspect visuel du terrain. Dans leur compte-rendu de la rencontre, nos confrères précisent d’ailleurs que le terrain « ne s[était] pas trop dégradé au fil des minutes]. » En revanche, le sablage était de mise, notamment sur les zones ombragées par les tribunes, les zones de but et de touche, de même qu’un désherbage au couteau. Sans oublier le passage du cordeau au niveau du collet des brins d’herbe pour faire tomber la rosée et ainsi optimiser le métabolisme des plantes, comme le précisait sur gsph24.com Franck Jaeger, responsable des terrains de la ville de Chartres.

Source : L’Écho Républicain

Visitez nos
autres sites