[Revue de presse] Cet hippodrome n'accueillera plus de courses…à pied !

Publié le 16 novembre 2018 à 11h11

Catégorie : Actualités

Le président de la société des courses d’un hippodrome de Meurthe-et-Moselle a obtenu de ne plus accorder de passage à un cross annuel, pour mieux préserver la qualité de la piste….

Voilà une nouvelle qui illustre bien les tensions générées par la sollicitation des enceintes sportives engazonnées pour différents types de manifestations. Dans son édition du 8 novembre, l’Est Républicain rapporte en effet que pour satisfaire au cahier des charges de France Galop , la société des courses de l’hippodrome de Brabois (Meurthe-et-Moselle) et la Ville de Vandoeuvre (près de Nancy) ont fini par tomber d’accord : le cross de Brabois ne passera plus par l’hippodrome, comme il était d’usage depuis 2005.

L’an dernier, une passe d’armes sur ce même sujet avait déjà opposé la mairie de Vandoeuvre avec Jacques Montoya, président de la société des courses de Brabois, propriétaire de l’hippodrome. Ce dernier avait réclamé à la mairie, par courrier, un droit de passage de 1400 € à une semaine de l’édition 2017 de la course !

Depuis, le climat s’est semble-t-il apaisé, le maire de Vandoeuvre, Stéphane Hablot, convenant du fait que « le passage des coureurs détériorait effectivement le terrain. »

Quant au cross de Brabois, s’il est annulé cette année, la mairie compte bien trouver un autre itinéraire d’ici à l’an prochain.

Visitez nos
autres sites