Regarnissage : choisir la bonne variété d'agrostides stolonifères en conditions froides

Publié le 13 avril 2019 à 07h00

Catégorie : Pratiques

Passant au crible une récente étude américaine comparant la capacité de germination de 21 variétés d’agrostides à différentes températures, Romain Giraud publie sur son site la Clinique du Gazon un nouvel article visant à aiguiller les intendants vers les variétés les plus appropriées pour les regarnissages de printemps. 

Dans ce nouvel article, Romain Giraud, chargé de recherce chez Natural Grass, passe en revue une étude de l’Université du Minnesota portant sur les capacités germinatives de vingt-et-une variétés d’agrostides stolonifères en conditions froides. Le but de cetarticle est le suivant:

« Guider l’intendant dans le choix de la bonne variété d’agrostide à utiliser lors des premiers regarnissages de printemps. En effet, nombreux sont les golfs à avancer leur aération afin de limiter son impact sur le calendrier de jeu. Le coût élevé de l’agrostide doit donc être optimisé à travers le choix d’un cultivar adapté aux basses températures. »

La capacité de germination des 21 variétés a été testée sur différents couples de températures diurnes et nocturnes représentatifs àdifférentes dates sur le site d’expérimentation. Si dans un premier temps, la moyenne des capacités de germination des 21 variétés est supérieur à 92% dans des conditions de température optimales, ce taux moyen tombe à 0,4% pour le couple de température (nocturne/diurne) 1,7°C/7,2°C. Tandis que pour le couple 1,7°C/12,8°C, ce taux moyen de germination grimpe à près de 62%. Première conclusion de Romain Giraud:

« Ainsi le greenkeeper devrait attendre en moyenne que les températures diurnes atteignent 12°C si les températures nocturnres restent fraîches (1,7%) pour réaliser ses premiers regarnissages de l’année, afin de garantir une levée de 61,6% des graines semées, obtenue dans les 15 jours suivant le semis. »

Puis l’article détaille pour chaque variété sa capacité de germination à différents couples de températures, et en particulier à 1,7°C/12,8°C, couple de température jugé le plus discriminant et intéressant pour comparer les différentes variétés (qui pour la France correspondent globalement à la période de mars).

« Les variétésProclamatation,DeclarationetPure Selectpossèdent les capacités de germination à basse température les plus élevées pour ce couple de température (). Elles représentent ainsi un excellent choix pour le greenkeeper lors des regarnissages des aérations de printemps. Les variétésMemorialetIndependencepossèdent quant à elles une faible capacité de germination pour ce couple de températures. Elles sont donc à éviter lors de la première aération de l’année. »

« Ainsi, certaines variétés de dernière génération (Luminary,T1et dans une moindre mesureIgnite (V8)) sont à éviter lors de l’aération de printemps effectuée au mois de mars pour certains golfs. Le greenkeeper préfèrera réserver les bonnes performances globales de ces cultivars pour les regarnissages effectués plus tard dans la saison et notamment lors de l’aération estivale ou automnale. Les variétésProclamation,Declaration,Pure SelectouPure Distinctionsont à privilégier lors des aérations précoces avec des conditions froides. »

Pour terminer, Romain Giraud a dressé le tableau des variétés d’agrostides passées en revue dans cette étude et disponibles en France, indiquant leurs capacités de germinations pour deux couples de températures, ainsi que leur performances générales:

Source et crédits : La Clinique du Gazon/Romain Giraud

Visitez nos
autres sites