Lycée de Neuvic : Et une…et deux…et trois formations dédiées à la profession !

Publié le 19 mai 2022 à 05h00

Catégorie : Pratiques

Eric Cazassus, directeur de l’EPLEFPA de Haute-Corrèze, et Didier Chinot, responsable des formations golf et terrains de sport de Neuvic, présentent les trois formations dédiées à la profession, dont le BP « Maintenance des matériels » créé en 2019 et le futur CS « Sols sportifs » de niveau 4.

Ouvert en 1957, l’EPL de Haute-Corrèze dispose de deux sites : l’Ecole Forestière deMeymac et le lycée Henri Queuille de Neuvic. Le premier site propose desformationsaux métiers de la forêt et du bois qui préparent les ouvriers et techniciens œuvrant à l’amélioration et la valorisation des massifs forestiers. Le lycée de Neuvic forme, lui, aux métiers de la nature, des territoires ruraux et du golf dans un cadre idyllique entre lac et gorges de la Dordogne.

Celui-ci propose 3 formations aux métiers du golf et des sols sportifs engazonnés, avec par ordre de création :

Un CS « Jardiniers de golf et de sols sportifs engazonnés «  (Niveau 2 – 560 h de formation) : créé en 1988, il a évolué trois ans plus tard pour devenir tel que nous le connaissons aujourd’hui avec le nouveau référentiel.
Un BP « Agroéquipement, conduite et maintenance de matériels de golf et terrains sportifs engazonnés » (800 h de formation) : crée en 2019 à la demande des professionnels, il a eu du mal à démarrer en raison du Covid mais est en train de prendre de l’ampleur.
Un nouveau CS « Sols Sportifs » de Niveau 4 (490 h de formation) : lancé l’année prochaine, il est d’un niveau supérieur au CS Jardinier de golf déjà existant.

Eric Cazassus, Directeur de l’EPLEFPA de Haute-Corrèze, et Didier Chinot, responsable des formations golf et terrains de sport de Neuvic, présentent de façon plus approfondie l’historique et le contenu de ces formations dans cette vidéo :

La semaine prochaine, Eric Cazassus évoquera la pénurie d’intendants que traverse aujourd’hui la filière, et Didier Chinot présentera, lui, les enjeux des formations pour préparer les futurs intendants aux nouvelles contraintes.

Lucas Sanseverino

Visitez nos
autres sites