Le Moustoir en vedette

Publié le 15 mars 2017 à 10h06

Catégorie : Actualités

Le Télégramme est allé à la rencontre de Jean-Noël Pasquier, salarié de Sporting Sols et jardinier du stade du Moustoir à Lorient, qui donne un aperçu de son travail  sur l’actuelle 2ème pelouse du classement de la LFP.

Jean-Noël Pasquier indique au quotidien breton dans son édition du 28 janvier dernier que les 9.000 m² de pelouse sont tondus « deux fois par semaine en hiver et de quatre fois à partir du printemps » avec une petite tondeuse à rouleau. Temps de travail à chaque fois : quatre heures et 14 km parcourus par les jardiniers. « On ne peut pas utiliser une autoportée ou un mini-tracteur qui laisseraient des traces sur le terrain », explique l’ancien intendant de la pelouse de Matmut Atlantique de Bordeaux. D’ailleurs, comme à Bordeaux, la pelouse du Moustoir repose sur un substrat élaboré Airfibr. L’article donne également la parole àPierre Juhel, le stadium manager du FC Lorient, qui rappelle que la pelouse bénéficie en outre d’un circuit de chauffage alimenté par la chaufferie bois de la ville, qui permet de maintenir une température de 3°C en surface. Le Moustoir dispose également de trois lampes de luminothérapie pour stimuler la croissance du gazon en hiver.

Source : Le Télégramme

Visitez nos
autres sites