Le golf Bluegreen Grand Lyon Chassieu s’équipe en Toptracer

Publié le 13 septembre 2022 à 05h00

Catégorie : Pratiques

Fin juillet 2022, le golf de Chassieu a inauguré, en même temps que son club house flambant neuf, un tout nouveau practice connecté. Jérémy Drouin, directeur régional Sud-Est chez Bluegreen, est revenu sur cette installation. 

C’est une seconde jeunesse qu’est en train de vivre le golf Bluegreen Grand Lyon Chassieu. L’été a été marqué par l’inauguration d’un tout nouveau club house et l’installation d’un practice connecté, outil tendance qui offre aux usager une nouvelle expérience golfique.

Il s’agit du 11e golf Bluegreen à en être équipé. Le golf de Rueil-Malmaison avait ouvert la voie en 2017 et marquait l’arrivée en France de Toptracer. Puis les golfs de St-Quentin-en-Yvelines, Saint-Laurent, Pornic, Saint-Etienne, Saint Gilles Croix de Vie, Dunkerque, Dijon-Quétigny, Rennes Saint-Jacques, Pau Artiguelouve et Chassieu ont suivi. Au total, il y a désormais 24 golfs français équipés.

Une nouvelle porte d’entrée à la pratique du golf ?

A Chassieu, l’objectif de l’installation était d’offrir un équipement grand public ouvert à tous, qui soit « accessible aux néophytes tout en étant intéressant pour les joueurs aguerris et réguliers », confie Jérémy Drouin, responsable régional Sud-Est chez Bluegreen. Avec un équipement susceptible de toucher un public large, le golf entend offrir une nouvelle porte d’entrée à la pratique golfique. « Peut-être que des gens vont découvrir le golf via des animations ou des séminaires avec Toptracer », espère Jérémy Drouin. L’outil connecté se veut polyvalent et propose plusieurs modes de jeu allant du simple échauffement au concours de drive ou de précision. Des jeux plus ludiques (« Jeu de cibles » ou « Partir pêcher » dans lequel il faut viser certaines cibles pour obtenir des poissons) sont également accessibles pour les enfants.

Les travaux d’installations se sont achevés fin juillet et les 10 postes de practice connecté ont ouvert dans la foulée. Dix autres seront bientôt installés. Après la réalisation de la dalle béton, il a fallu décaisser le sol, déplacer une canalisation d’arrosage et implanter l’abri Carapax. Un local pour la machine à balles a été créé. Enfin, l’équipe britannique de Toptracer est venue installer et paramétrer le système (écrans, caméras).

Le système Toptracer : comment ça marche ?

La technologie Toptracer permet de visualiser les trajectoires des balles tapées et de fournir au joueur un ensemble de données relatives à son coup. Toutes les balles sont détectées par les deux caméras positionnées au-dessus et à l’arrière des Toptracer. Ce sont elles qui reproduisent les courbes et envoient les données chiffrées aux écrans (distance, vitesse de la balle, hauteur, durée de vol, atterrissage, etc.) Le système corrige les données qu’il fournit. Les balles de practice étant de compression différente de celles de jeu, il y a 30 % d’écart entre la distance que peut attendre une balle de jeu et une balle de practice. Le système Toptracer fait une pondération et donne ainsi des données en conditions de jeu.

Une image contenant ciel, extérieur, aéronef, avionUne image contenant herbe, ciel, extérieur, vert

Une effervescence à relativiser depuis l’installation

Depuis son ouverture, le practice connecté rencontre un succès certain. Sur le mois d’août, il y a eu 180 255 balles tapées en 2740 sessions soit près de 65 balles utilisées par session. La durée moyenne d’une session est des 50 minutes.

L’activité sur le practice a augmenté de 30 % par rapport à l’année précédente. Un résultat très encourageant pour le golf Grand Lyon Chassieu qui reste toutefois à modérer : « Il y a l’effet nouveauté, puis il a fait très chaud. Les gens ne pouvaient pas forcément aller sur le parcours durant 4 h », tempère le responsable Bluegreen. « On voit une évolution rapide du chiffre d’affaires practice, mais il faut avoir une vision plus globale. Cette installation génère un flux d’activité qui rayonne sur tout le golf », poursuit-il. Le prix de l’accès au practice connecté ne diffère pas de celui du practice traditionnel. Mais cette nouveauté a un impact notamment sur la vente des seaux de balles (plus d’un seau et demi consommé en moyenne par session. « Je pense qu’à terme cela va devenir la norme pour les golfs d’avoir un tel équipement, surtout en milieu urbain », conclut-il. Pour l’instant, les habitués de Chassieu semblent apprécier.

Visitez nos
autres sites