Des drones pour réduire la consommation d'eau et pour identifier les problèmes de gazon ?

Publié le 10 juillet 2020 à 05h00

Aux Etats-Unis, quelques intendants utilisent des drones pour repérer les zones des parcours de golf qui ont besoin d’eau et celles où le gazon rencontre quelques problèmes. Son utilisation augmente et la technologie ne cesse de se développer pour répondre aux besoin des intendants.

Développée aux Etats-Unis, l’utilisation de drones s’intensifie pour aider les intendants à entretenir les parcours de golf. C’est le cas deKevin Hauschel, l’intendant du Meadow Club Golf à Fairfax qui se sert d’un drone presque tous les jours de la semaine. Cette pratique s’est développée pour observer le parcours après les tempêtes, pour repérer des arbres abattus, des clôtures brisées et autres dommages,mais aussi pour identifier les trous qui ne sont pas jouables. Les intendants les utilisent également pour suivre l’avancement d’un projet de rénovation du parcours.

Quant à Kevin Hauschel, son usageest complètement différent. Son drone estnon seulement équipé d’une caméra mais également de capteurs et autres équipements sophistiqués permettant de mesurer l’humidité dusol. Après l’exercice, l’intendant ramène son drone qui va télécharger automatiquement les données qu’il a collectées via l’application GreenSight Agronomics, une société basée à Boston qui propose ce qu’elle décrit comme une «plateforme de renseignement agricole de prochaine génération».

GreenSight-drone

C’est après quelques heures que l’intendant peut récupérer ces données via une analyse publiée parGreenSightà laquelle l’intendant peut y accéder via un ordinateur ou un smartphone. Pour Kevin Hauschel, cela reste «encore expérimental» mais par la suite, l’application pourraitchanger radicalement la façon dont les parcours de golf sont entretenus. Grâce à GreenSight, l’intendant peut prendredes décisions sur où et quand arroser et fertiliser. Ce système pourraitégalement, selon l’intendant, permettre dedétecter les maladies avant qu’elles ne deviennent visibles depuis le sol !

De plus, Kevin Hauschel a pu économiser de l’eau car le drone est équipé d’une caméra thermique capable d’identifier les zones plus ou moins sèches. L’utilisation quotidienne de drones a permis au Meadow Golf Club de réduire sa facture annuelle d’eau de 300 000$.

« L’année dernière, nous avons connu l’été le plus chaud jamais enregistré, et nous avons eu notre meilleure efficacité en terme d’irrigation à ce jour. En Californie, l’eau est considéréecomme de l’or. Cette technologie a le potentiel pourchanger notre façon de penser l’irrigation ».

Les économies d’eau constituent le principal avantage que l’utilisation des drones pourrait offrir. L’année dernière, Toro est devenu un investisseur minoritaire chez GreenSight. La plupart des grandes sociétés d’irrigation testent des moyens d’intégrer leurs systèmes avec les données d’imagerie collectées par les drones.

L’utilisation de drones pourrait également avoir un impact positif concernant l’application de fongicides et de pesticides. En effet, le drone pourrait identifier une zone du parcours quiconnaîtrait quelques problèmes et communiquerait sa position exacte à l’intendant. La technologie pourrait associerun pulvérisateur autonome connecté au GPSet l’utilisation de produits phytosanitaires pourrait être considérablement réduite.

Pour terminer, l’entendant a déclaré : « Si vous ne volez pas, vous êtes en retard« .

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Source :Golf Inc. Magazine

Visitez nos
autres sites