Du matériel "Made in France" pour les greenkeepers

Publié le 18 mars 2021 à 06h00

Catégorie : Actualités

Frédéric Prandi, Technico-Commercial chez GreenDaySolutions, a répondu à nos questions en ce qui concerne l’activité de cette entreprise qui propose du matériel « made in France » pour l’entretien des parcours de golf.

Vous êtes l’un des seuls fabricants français de matériel de golf, que proposez-vous aux greenkeepers ?

GreenDaySolutions propose presque exclusivement des accessoires et équipements pour les parcours de golf, putting et practice. Il y a quelques produits à destinations des Pros (matériels d’enseignement), à destination des joueurs (tee, badge, serviette), de la direction (signalétique), des pros-shop (vente d’accessoires Golf pour les particuliers). On propose également des articles footgolf et discogolf afin de se diversifier.

Comment se passe la production de vos références ?

Tous les articles plastiques sont fabriqués dans notre usine Lyonnaise qui est une entreprise de plasturgie, injection, extrusion, extrusion soufflage et chaudronnerie plastique. Tout cela est animé par une équipe de 5 personnes en fabrication. Les articles Golf représentent 8% de l’activité total du site, nous travaillons également pour les Sports Scolaires.Pour le reste et la personnalisation (assemblage, finition, décoration, impression, usinage…), c’est réalisé sur le site de Montluçon, juste avant le départ chez les clients.

Quels sont les avantages que les greenkeepers trouveront-ils en sollicitant Green Day Solution ?

Les produits sont fabriqués en France, pour certains, à des prix équivalents. Je peux modifier les produits car je possède les outillages et les machines pour le faire. Je peux faire évoluer les formes, les couleurs. Je peux répondre à des spécificités très locales. Mon entreprise étant petite, elle est très souple et peut donc s’adapter aux petits volumes. L’usine, elle, est moins réactive car plus lourde à piloter. En termes économiques, il n’y a pas d’intermédiaire, on travaille en BtoB direct usine ce qui limite les empilages de marges et donc assure des prix très compétitifs. Il n’y a que deux interlocuteurs dans l’entreprise qui assurent toutes les tâches commerciales et techniquesde A à Z, cela aide la compréhension et la réactivité sans perturbations.

Comment se déroule votre façon de travailler avec les greenkeepers en fonction de leur besoin ? Comment réajustez-vous vos produits en fonction de leurs demandes ?

Ils me disent ce dont ils ont besoin, m’informent sur la technique, l’ergonomie, les prix, me donnent des échantillons, des croquis, des photos… Ils me font retours sur les produits de la concurrence, ce qu’ils ont pu voir à droite ou à gauche, les avantages et inconvénients, les qualités et les défauts. Ils fixent des objectifséconomiques ou en terme de durabilité. De mon coté, je compile toutes les informations puis je mets en oeuvre leur cahier des charges au travers des capacités de mon entreprise (atelier, machine, outillage, design, financement). J’ai un rapport gagnant/gagnant. Les Greenkeepers me permettent d’avancer sur mes propres produits en me demandant de les améliorer encore année après année. Parfois, on assure la création de nouveaux produits, on passe par les phases étude et prototypage. Je peux même mettre le produit en développement dans mon catalogue afin de susciter des envies ou des besoins.

Pouvez-vous donner un exemple concret qui concerne un matériel pour le greenkeeper?

J’approche les greenkeepers en leur présentant mes compétences techniques et les capacités industrielles. Ils me fournissent un cahier des charges de leur besoin comme des plans, des dessins, des photos, des échantillons et des éléments recherchés. Je leur propose une solution technique. On échange en aller retour sur la base d’un plan technique et des caractéristiques techniques et mécaniques tels que la matière, la résistance, la durabilité, le volume ou encore l’aspect financier. Une fois qu’il y a adéquation entre besoin et solution, on passe en phase industrialisation avec la réalisation d’outillage et la production industrielle. A partir de là, je me charge de tout. Pour illustrer cela, nous avons réalisé des râteaux à bunker destinés aux greenkeepers pour l’entretien pour le curage, le ratissage, le lissage et pour remonter du sable vers la lèvre. Nous avons également fournit la rubalise « travaux » spécialegolf à la demande du greenkeeper du Golf deBossey.

Avec combien de golf travaillez-vous, pourriez-vous citer quelques références ?

L’entreprise travaille potentiellement avec tous les golfs de France mais également à l’international. Comme références nous avonsMarseille, Preisch, Aix, Autun, Omaha, Cholet, Gouzon, Porcelaine, Vaucouleur, St Quentin, Rochefort.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Visitez nos
autres sites