Evaluer la fertilité des gazons par l’analyse de sol

Publié le 6 mars 2020 à 06h00

Catégorie : Pratiques

Co-fondateur du laboratoire d’analyses agronomiques Labosol, Pierre Roussel recommande cet outil aux intendants, notamment lorsqu’ils gèrent des terrains sur substrat élaboré.

Dans une démarche préventive comme curative, l’analyse de sol permet d’en évaluer la fertilité (soit son aptitude à accueillir le végétal, à oxygéner les racines, à leur apporter de l’eau…) Pour Pierre Roussel, co-fondateur de Labosol, laboratoire d’analyses agronomiques, elle devrait d’ailleurs constituer un préalable à toute action curative :

« Il coûte moins cher d’effectuer une analyse de sol que de se lancer dans des apports inconsidérés de sable, d’amendements organiques ou de minéraux. »

Parmi les paramètres passés en revue dans une analyse de sol, la perméabilité est à évaluer de façon régulière, mais pas uniquement : la capillarité du sol, sa porosité, sa densité, sont également à prendre en compte périodiquement. Notamment pour les terrains de haut niveau. A ce titre, Pierre Roussel souligne l’apport que les agronomes sont susceptibles d’apporter aux intendants. Un apport d’autant plus important que le substrat est élaboré, filtrant, avec une faible CEC : « Il faut leur apporter une fertilisation régulière mais pas trop, pour ne pas provoquer de choc alcalin, ainsi qu’une irrigation régulière. » Et d’ajouter que sur ces substrats élaborés l’intendant est « sur la corde raide », car travaillant sur des sols « fragiles », équivalant quasiment à de la culture hors-sol.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Idir Zebboudj)

Visitez nos
autres sites