Des « épouvantails » à sangliers

Publié le 28 février 2017 à 16h09

Catégorie : Actualités

Pour limiter les visites inopportunes de sangliers, le golf de Saint-Germain-en-Laye a investi cet hiver dans un dispositif sonore destiné à les effaroucher.

Situé en lisière de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, le golf du même nom reçoit régulièrement la visite de sangliers. « Comme il y a des battues aux alentours, les sangliers aiment bien venir se réfugier dans le golf » relate l’intendant Jean-Marc Legrand. Ces visites inopportunes l’ont incité l’hiver dernier à investir dans un système destiné à effaroucher les animaux. Fourni par la société française Bestwarden, le dispositif reproduit des sons susceptibles d’effaroucher les sangliers : bruits de battues, aboiement de chiens, coups de fusil et même sons de sangliers en détresse ! Les sons sont émis par les deux hauts-parleurs de la balise, qui dispose de son alimentation indépendante (incluant de petits capteurs solaires photovoltaïques). Par défaut, la balise émet les sons d’effarouchementà la tombée de la nuit et au lever du jour de manière automatisée, enregistrés dans une carte SD. Détail intéressant : le logiciel interne du système permet à la balise d’émettre les sons dans un ordre aléatoire, afin de déjouer l’accoutumance des sangliers. S’il le souhaite, le greenkeeper a également une télécommande à sa disposition pour déclencher lui-même les sons lors de ses rondes d’inspection.

Visitez nos
autres sites