Covid-19 : Roxana Maracineanu tire la sonnette d'alarme sur les précautions sanitaires

Publié le 21 juillet 2020 à 05h00

Suite au dernier match amical du Paris-Saint-Germain au Parc des Princes, la ministre en charge des sports en appelle au respect des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, sous peine de réinstaurer le huis-clos.

L’incident est un peu en marge du métier d’intendant, mais il agite le spectre du retour d’un huis-clos dans les stades de football, pour cause d’un possible rebond épidémique de Covid-19.

Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des sports, s’est en effet entretenue ce lundi avec Florence Hardouin, Directrice Générale de la Fédération Française de Football (FFF) et Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de Football Professionnel (LFP) pour évoquer « le non-respect des gestes barrières par certains supporters parisiens au Parc des Princes » lors du match amical entre le Paris Saint-Germain et Waasland-Beveren (7-0) vendredi dernier.

Le président du collectif de supporters Ultras Paris, Romain Mabille, a reconnu cet état de fait dans le Parisien, repris par l’Équipe :

« On a sous-estimé l’engouement qu’il allait y avoir. On s’est laissé aller par l’enthousiasme du match. On l’a très mal géré, je suis entièrement d’accord, mais on n’est pas irresponsables. On discute depuis des semaines sur la manière de revenir au stade et en sécurité. »

Selon un communiqué du ministère chargé des sports, Roxana Maracineanu a néanmoins signifié à la FFF et à la LFP que « des décisions de huis-clos pourraient être prises (…) si les mesures destinées à lutter contre la propagation du virus ne sont pas respectées lors des prochains matchs. »

Idir Zebboudj

Visitez nos
autres sites