Trois trous supplémentaires pour le Golf de la Chassagne

Publié le Jeudi 04 avril 2019 à 08:52

Ouvert en 2011, le Golf de la Chassagne continue de développer son projet : celui d'avoir un parcours de golf 18 trous. Nous avons rencontré Sébastien Rance, directeur et co-gérant du Golf de la Chassagne avec son père Philippe, qui nous explique l'évolution et les futurs objectifs concernant l'aboutissement de leur projet.

Golf_de_la_Chassagne

Rencontré au Golf de la Chassagne, Sébastien Rance, le directeur du parcours en co-gestion avec son père Philippe, nous explique l'avancement du projet.

"Aujourd'hui, nous avons 13 trous jouables dont 9 qui ont ouvert en 2011 et 4 en 2015 car nous avons eu l'autorisation de défricher. Les 9 premiers trous ont été construits sur les zones où l'on avait le droit de construire au départ sans permis de défrichage. C'était un parcours très étendu avec de longues marches entre les différents trous, nous avions même hésité à l'ouvrir car il était vraiment "tordu". Puis l'ouverture des trous supplémentaires en 2015 a permis l'avancement du projet. Nous avons récemment construit 3 trous supplémentaires qui ouvriront normalement d'ici deux mois. Nous nous retrouverons avec avec 16 trous construits qui offrent un parcours plus logique et qui s'enchaîne beaucoup mieux. Nous avons donc un parcours de 9 trous avec un tracé définitif. Les sept autres vont être retravaillés jusqu'à l'aboutissement du projet en créant les deux derniers trous pour former un véritable parcours de golf 18 trous".

Nous en avons profité pour demander à Sébastien Rance comment était géré l'entretien du parcours :

"Concernant l'entretien, nous avons une équipe polyvalente qui s'occupe à la fois de l'entretien mais également de la création. Nous faisons toute la création du parcours ainsi que les travaux en interne. Nous avons recruté récemment une quatrième personne pour s'occuper de la création et de l'entretien du parcours car le développement de trous supplémentaires nécessite forcément plus de travail et donc plus de main d'oeuvre."

Vous retrouverez bientôt l'intégralité de l'interview en vidéo sur Gazon Sport Pro H24.