L'évolution des groundsmen selon Stéphane Cazabat

Dans cette deuxième partie de l'interview de Stéphane Cazabat sur l'entretien du Stadium de Toulouse, le groundsman nous parle de la gestion de l'eau, de la luminothérapie et de l'évolution du métier d'intendant de stade de football.

Article réservé aux membres Le Club

La semaine dernière, Stéphane Cazabat, intendant du Stadium de Toulouse depuis 1997 et responsable d'une équipe de 8 jardiniers depuis 2004, nous parlait des différentes opérations d'entretien réalisées sur la pelouse de l'antre des joueurs du TFC. Il y a quelques semaines, il nous dévoilait également les travaux en cours au centre d'entraînement du Toulouse FC avec la mise à disposition de trois substrats différents pour les joueurs du TFC. 

Dans cette deuxième partie de l'interview, Stéphane Cazabat raconte la préparation du match opposant le Stade Toulousain contre le Stade Français il y a quelques semaines. Ensuite, l'intendant nous parle de la façon dont est gérées les ressources en eau et la luminothérapie au Stadium de Toulouse.

Depuis 2016 et les grands épisodes de la pyriculariose, le groundsman et son équipe mettent tout en œuvre pour limiter le développement de cette maladie encore ancrée et bien identifiée par différents laboratoires. 

Enfin, Stéphane Cazabat nous donne son regard sur l'évolution du métier liée aux droits TV et les différences avec les clubs anglais. Depuis l'organisation de l'Euro 2016 en France, il estime que la plupart des clubs de Ligue 1, Ligue 2 et de National se sont mis au niveau. Avec le développement de la formation, le métier s'est également revalorisé.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Sur le même thème