Le Stade de la Méditerranée va passer en hybride !

Publié le Mercredi 24 avril 2019 à 13:25

C'est officiel, les joueurs de rugby et de football de Béziers évolueront prochainement sur une pelouse hybride. Olivier Pintavy, Responsable des Équipements Sportifs à la Ville de Béziers, nous présente cette future pelouse dans cette interview exclusive.

Pour en finir avec les problèmes qu'ont connues les équipes de l'AS Béziers Hérault (Pro D2) et de l'Avenir Sportif Béziers Football (Ligue 2) en début de saison, la Ville de Béziers a opté pour une pelouse hybride. Nous avons interrogé Olivier Pintavy, Responsable des Équipements Sportifs à la Ville de Béziers, qui nous annonce que la technologie choisie sera le SIS Grass, une pelouse hybride réalisée par SIS Pitches à l'image du Rugby Club de Vannes (Pro D2) comme nous l'avions présenté dans cet articleSIS Grass est un procédé d'injection de fibres synthétiques dans le substrat distribué par Global Stadium Development, le distributeur de SIS Grass en France.

Les travaux seront réalisés en mai prochain par l'entreprise Sparfel et Méditerranée Environnement. Cette dernière permet la réalisation de projets d'aménagements extérieurs et de projets sportifs. Le Stade de la Méditerranée sera également équipé d'un système de chauffage ainsi que d'un tout nouveau système de drainage et d'arrosage.

Olivier Pintavy nous confie qu’ « Outre l'aspect terrain, nous allons également refaire ce qu'il y a autour de l'aire de jeu. Nous allons mettre en place du gazon synthétique sur les abords du terrain avec des caniveaux qui nous permettront de récupérer l'eau de pluie. Sur le pourtour, entre le gazon synthétique et les tribunes, l'espace stabilisé que l'on avait sera transformé en bitume avec la mise en place de 450 m de caniveaux techniques tout autour du stade, qui permettra d'accueillir tous les câblages électriques destinés à la télévision, le son, les panneaux LED, etc. Les travaux s'élèvent à 1.850.000€ HT, auxquels on ajoutera la mise en place d'un chauffage sous la pelouse à 25 cm de profondeur pour répondre aux éventuelles normes imposées par la LFP. Ce chauffage permettrait de maintenir le gazon à 8°C et dans les meilleures conditions lors des périodes hivernales ».

Crédit Photos et Vidéo : Lucas Sanseverino