Les travaux de réfection de la pelouse suivent leur cours au centre d'entrainement de l'OGC NICE

Publié le Mercredi 03 juin 2020 à 07:00

Natural Grass l'annonce avec fierté sur son compte LinkedIn.

ogc-nice

L'OGC Nice a profité de l’arrêt de la saison pour réaliser d'importantes opérations d'entretien de l'Allianz Riviera mais également de son centre d'entraînement comme nous vous en parlions dans cet article. Natural Grass (NG) annonce avec fierté que "les travaux de réfection complète de la pelouse de deux terrains naturels en surfaces hybrides suivent leur cours au sein du centre d'entrainement de l'OGC NICE. Trois ans après l'installation des deux premiers terrains hybrides AirFibr, nous sommes fiers que l'OGC NICE nous renouvelle sa confiance".

Les deux terrains hybrides AirFibr sont semés en Bermuda Grass depuis un an. Nous venons également de semer le terrain CFA en Bermuda et nous sommes en train de refaire complètement deux terrains en bermuda tissés, explique Gianni Casini, Head Groundsman chez Parcs et Sports.

Les terrains seront “stitchés” (injectés de fibres - ndlr) avec la technologie 100% électrique GrassMax. Cette technologie a pour but de stabiliser la couche de sable pour renforcer le système. Les terrains de football GrassMax sont construits sur une base sablonneuse avec un petit ajout de matière organique. Le sable constitue une substance assez mobile, et très souvent les gazons des terrains de football ou de rugby sont caractérisés par un système racinaire faible. Les fibres synthétiques ont pour fonction de stabiliser la couche de sable et d'assurer la régularité de la surface. Pour lier le tapis végétal, des fibres synthétiques de 2 × 2 cm sont injectées dans une sous-couche naturelle d'herbe ou de sable jusqu'à une profondeur de 18 cm. Les racines des graminées naturelles atteignent une profondeur de 10 à 20 cm, d'où cette obligation d'atteindre les 18 cm de profondeur. Cette technologie permet également d'améliorer la perméabilité à l'eau puisque les quelques 20 millions de fibres cousues dans un terrain permettent à l'eau de s'écouler rapidement en profondeur. De plus, la tonte de l'herbe n'endommage pas les fibres, dont la hauteur reste en dessous des hauteurs de tonte standard imposée par l'UEFA ou par la FIFA.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)