Les robots de tonte au banc d'essai

Publié le Mercredi 07 novembre 2018 à 11:48

Initialement destinés au marché des particuliers, les robots de tonte présentent également un intérêt potentiel en terrains de sport, à condition d'y adjoindre un plan de fertilisation adapté en conséquence. Illustration à Romoratin-Lanthenay (Loir-et-Cher), où le terrain d'honneur du club de football local est désormais tondu à l'aide de deux robots.

Nous évoquions, notamment à l'occasion de dernière édition de SalonVert, l'apport potentiel des robots de tonte pour les intendants de terrain de sport professionnel. Parmi les fournisseurs de ce type de matériel, Husqvarna se montre particulièrement volontariste. En plus des tests menés sur parcours de golf, nous faisions état de contacts entre le fabricant et des gestionnaires de terrains de football. Cela se confirme, puisque la ville de Romorantin-Lanthenay, qui étudiait la question depuis plusieurs années, a sauté le pas en s'équipant de deux robots de modèle Automower 550 (les mêmes que ceux utilisés au golf de Barbadoux, pouvant couvrir une surface maximale de 5000 m2). Ces deux robots ont été chacun affectés à la tonte quotidienne d'une moitié du terrain de football de la ville, qu'utilise le Sologne Olympique Romorantin (National 2) pour ses rencontres à domicile. Les deux robots bénéficient de leur propre base de rechargement, alimentées par des transformateurs électriques installés à cet effet.

 

Comme escompté, le recours à ces robots s'est traduit par une réduction du nombre de tontes accomplies par les jardiniers municipaux : « Nous sommes passés de trois tontes hebdomadaires à une tonte en veille de match, uniquement pour marquer les bandes » indique Michel Houry, le maire de Romorantin-Lanthenay, dans une vidéo mise en ligne sur la chaîne Youtube de Compo Expert.

 

Mais ce n'est pas pour autant que les jardiniers ont moins de travail ! Simplement, les robots de tonte leur permettent de consacrer plus de temps au travail mécanique (notamment d'aération, pour limiter la prolifération de feutre). Par ailleurs, l'utilisation des robots de tonte s'est accompagnée de la mise en œuvre d'un plan de fertilisation adapté. « Le gazon étant tondu quotidiennement, il n'est pas dans les meilleures conditions pour accomplir le processus de photosynthèse, ce qui pourrait conduire à des remontées racinaires, souligne Philippe Guihaire, ingénieur technico-commercial chez Compo Expert. En termes de résistance, c'est embêtant sur des terrains de sports qui ont besoin d'un gazon qui s'ancre profondément dans le sol.»

 

Prenant acte de ces observations, la mairie de Romorantin a travaillé avec la société Compo Expert sur un plan de fertilisation adapté. « Nous avons surtout travaillé sur trois points, indique Olivier Saboureau, responsable du service des sports de la ville : un enrichissement en azote pour que le gazon se densifie, un apport en micro-organismes pour avoir un meilleur enracinement, ainsi qu'un apport en silice qui a permis aux brins d'avoir une plus grande rigidité et ainsi avoir une meilleure coupe. » Dans le détail, le plan de fertilisation enrichi en azote se décompose comme suit : 250 unités d'azote (dont 120 à 130 unités à libération lente) ; 60 unités de phosphore; 250 unités de potassium. Pour renforcer le système racinaire, un produit dédié du catalogue Compo Expert, Super Floranid Twin Gazon BS, a été préconisé. Ce produit associe un engrais enrichi en azote associé à une bactérie à l'action biostimulante (favorise la création d'un biofilm autour du système racinaire stimulant sa croissance). Enfin, un autre engrais riche en silice, Agrosil LR2 est employé pour rigidifier les brins de gazon (coupés à 25-30 mm).

 

Outre le travail mécanique sur le terrain, les jardiniers de la ville de Romoratin doivent veiller à bien entretenir les robots de tonte : « Ceux-ci sont mis à l'arrêt une à deux fois par jour, en fonction de la saison et la densité d'herbe qu'il y a à couper, pour nettoyer le dessous du plateau, les roues, ainsi que le tour du carter », indique Michel Durand, revendeur agréé Husqvarna. Ce afin de limiter la quantité de déchets de tonte sur le terrain. Les lames des robots sont remplacées toutes les deux à trois semaines en fonction de la densité du gazon.