#Golfezchezvous : Entretien de golf (n°3) par Remy Dorbeau et la FFG

Publié le Mardi 07 avril 2020 à 07:00

En cette période de confinement prolongé, la FFGolf publie le troisième épisode de sa série #Golfezchezvous, à l'intention des greenkeepers, de fait contraints d'assurer une présence minimum sur le terrain. Rémy Dorbeau, l'intendant des parcours de Chantilly, explique dans cette troisième vidéo qu'il est vivement conseillé de prévenir les mauvaises herbes à l'entrée du printemps.

remy-dorbeau-ffg

Nous sommes au printemps et, qui dit "printemps" dit "mauvaises herbes". Rémy Dorbeau, l'intendant des parcours de Chantilly, explique que le sol est "un réservoir de graines issues de plantes locales qui attendent le bon moment pour germer et s'installer dans les espaces laissés libres". Annuelles ou vivaces, les mauvaises herbes sont sensibles à l’acidité, à la richesse et à l'humidité du sol. Entre graminées (pâturins annuels par exemple), dicotylédones (pâquerettes ou encore plantains) ou mousses, les mauvaises herbes sont nombreuses à envahir vos parcours de golf. Pour les limiter, Remy Dorbeau conseille de "reboucher le plus rapidement possible les trous existants dans le gazon". Pour cela, quelques opérations mécaniques sont recommandées : reboucher les divots en hiver, effectuer des regarnissages ou encore des décompactages. Cela va permettre de maintenir des conditions optimales de pousse du gazon. Une bonne fertilisation et une bonne exposition des gazons sont également de mise pour maintenir ces conditions optimales.

redaction.gsph24atprofieldevents.com (Lucas Sanseverino)

Source : FFG