Environnement : des gestionnaires s'engagent

Publié le Vendredi 08 juin 2018 à 17:35

Plusieurs sociétés et structures responsables de grands terrains de sport professionnel ont signé une charte fixant des objectifs environnementaux à horizon 2020.

Gazon-Pelouse-Golf-Cypress-Point-Club

Par voie de communiqué, le ministère des Sports a indiqué ce jour que plusieurs gestionnaires d'équipements sportifs ont ratifié les « 15 engagements éco-responsables » composant la charte élaborée conjointement par le ministère des Sports et le WWF. Parmi les nouveaux signataires figurent la société Arema (Orange Vélodrome), le Consortium Stade de France, la Fédération Française de Golf (pour le Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines), la Fondation d'entreprise du golf de Vidauban pour l'environnement, Le Mans Stadium (MMArena), Nice Eco Stadium (Allianz Riviera), OL Groupe (Groupama Stadium), la Société d'exploitation sports et évènements (Parc des Princes) et SBA (Matmut Atlantique).

Dans la liste de 15 engagements de la charte, le numéro 6 renvoie directement à l'intendance des terrains de sport engazonnés, puisqu'il concerne la maîtrise et l'optimisation des consommations d'eau et d'énergie : « Cet engagement peut se traduire par des objectifs chiffrés : aucun gaspillage d’eau, 100 % des éclairages éteints s’il n’y a pas un besoin impératif de lumière, 100 % des arrosages issus d’eaux non potables, zéro phytosanitaire dans la gestion des espaces végétalisés, etc. » L'engagement n°6 préconise également le recours aux énergies renouvelables, à hauteur de 25 % minimum de l’énergie consommée.

Les signataires s'engagent à remplir les 15 objectifs de la charte à horizon 2020.

 

Crédit photo : Cypress Point Golf Club