Espagne : le PGA Catalunya emploie un biologiste parmi les greenkeepers

Il y a quelques semaines, le PGA Catalunya a été récompensé par le groupe STRI lors des Golf Environment Awards 2022 pour sa mobilisation dans la préservation de l'environnement. Cela s'explique par le fait que le club a embauché un biologiste pour entretenir les parcours.

pga-catalunya-golf-biologiste-oriol-dalmau

Situé vers Gérone, au nord-est de Barcelone, le PGA Catalunya Golf and Wellness figure parmi les golfs de classe mondiale régulièrement classés parmi les meilleurs d'Europe. Il possède deux parcours de 18 trous et accueille d'importants événements comme l’Open d’Espagne ou encore le DP World Tour. Il est également reconnu pour son superbe cadre naturel car le PGA Catalunya met en place de nombreuses actions pour travailler avec la biodiversité locale. Il restaure les zones humides et accueille à nouveau des espèces presque disparues.

Les parcours récompensés pour la préservation de la biodiversité

Il y a quelques semaines, le PGA Catalunya Golf and Wellness a été reconnu par le groupe STRI, l'Institut écossais de recherche sur le gazon sportif mais également administrateur des Golf Environment Awards, pour son engagement à développer et à préserver l'environnement. En effet, le parcours de golf espagnol figurait parmi les finalistes des Golf Environment Awards 2022. Ce prix récompense le travail et et la prise en compte par les greenkeepers du golf  de la faune et la flore dans le fonctionnement quotidien des opérations sur et hors des parcours.

Le PGA Catalunya Golf and Wellness avait également reçu en 2020 le Sustainability Award for Nature Protection ("prix de développement durable pour la protection de l’environnement") de la part de l’IAGTO, un groupement de 2500 entreprises internationales travaillant dans les voyages et le golf. L'IAGTO avait décerné

L'entretien du parcours proche de celui des parcs naturels

Les greenkeepers ont adopté une méthodologie d'entretien qui se rapproche à celles employées dans l'entretien des parcs naturels et des sanctuaires.  Ils répondent aux politiques énoncées dans le pacte vert européen et la stratégie de l'UE pour la biodiversité à l'horizon 2020 et 2030.  Pour cela, les intendants se sont concentrés sur la préservation et la restauration de l'écosystème des zones humides avec, par exemple, la culture de la végétation périphérique du lac, la création et la préservation saisonnières d'étangs et la lutte contre la régression des cours d'eau naturels et de leur flore.

Un biologiste au sein de l'équipe

La clé de cette réussite ? Le golf espagnol travaille avec un biologiste interne, Oriol Dalmau, qui a plus de dix diplômes en sciences biologiques dans son CV. « Toutes nos actions et nos efforts contribuent à notre volonté de devenir une réserve naturelle avec une infrastructure verte robuste, riche d'une multitude d'espèces qui ont été en régression sur tout le territoire. Nous avons permis la recolonisation d'espèces presque éteintes, comme la  Lutra lutra , une espèce de loutre en voie de disparition qui a trouvé refuge et nourriture dans le réservoir PGA Catalunya, l'Alcedo atthis, un Martin-pêcheur, et l'Upupa epops, une huppe fasciée », détaille le biologiste.

 « Lorsque le public associe golf et environnement, je deviens un homme en mission ! L’idée est largement répandue que les parcours de golf sont nocifs pour l’environnement. Il y a longtemps, j’avais l’habitude de penser cela, mais c’est tout à fait inexact. Lorsqu’un golf est correctement pensé, il peut créer toutes sortes d’habitats et, en conséquence, accueillir toute une diversité incroyable d’espèces. Je veux informer le public afin qu’il comprenne qu’un resort de golf peut avoir un impact positif sur l’environnement. Le PGA Catalunya Resort a été pensé avec un accent mis sur l’environnement. Autant que je le sache, c’est le seul parcours de golf en Espagne à avoir intégré un biologiste dans ses équipes », confie Oriol Dalmau.

100 % d'eau recyclée

Enfin, le PGA Catalunya Resort a été l'un des pionniers au niveau de la réutilisation des eaux usées traitées. Le golf utilise 100 % d'eau recyclée pour irriguer les deux parcours mais également les espaces paysagers du domaine et les jardins individuels des propriétés.

 « La chose la plus incroyable que la plupart d’entre nous ne réalisent pas est que l’eau traitée est seulement assez propre pour sauvegarder un nombre réduit d’espèces. La stocker dans des lacs pendant des mois et la répandre sur une large surface entraîne une épuration encore plus efficace. Ici, nous avons un système hydraulique très évolué qui promeut ce processus », affirme le biologiste.

Le golf met d'ailleurs en place des ateliers organisés par Oriol Dalmau afin de sensibiliser les golfeurs à la faune et la flore présentes. Ils peuvent participer à l'observation d'espèces comme les races locales de chauves-souris, d’oiseaux, de grenouilles, de tortues et certaines variétés de plantes et d'arbres. Une colonie d’un million d’abeilles a même été introduite. 

Lucas Sanseverino

Sur le même thème