Technique : « la fertilisation potassique, c'est pas automatique »

Publié le Jeudi 20 décembre 2018 à 12:05

C'est bientôt les fêtes, et en guise de cadeau, Gazon Sport Pro inaugure cette semaine une série de publications scientifiques en partenariat avec Romain Giraud, ingénieur agronome, chargé de recherche chez Natural Grass et animateur du site La Clinique du Gazon.

Au cours des prochains mois, Gazon Sport Pro publiera une série d'articles en phase avec des problématiques du gazon qui font l'actualité. Ces articles, rédigés par Romain Giraud, ingénieur agronome, chargé de recherche chez Natural Grass, seront reproduits sur le site de Gazon Sport Pro, avec l'aimable autorisation de l'auteur. Pour cette première parution, Romain Giraud a choisi de partager avec les lecteurs de Gazon Sport Pro une synthèse intitulée « La fertilisation potassique, c'est pas automatique ».

 

 

Le but de cet article est de passer au crible de nombreux travaux scientifiques en vue de remettre en question les croyances bien ancrées de certains intendants quant à la fertilisation potassique. Notamment sur son effet prétendument bénéfique vis-à-vis de la tolérance au stress des gazons. Sur quelles bases se fondent ces croyances ? Dans quelles conditions se confirment-t-elles ou au contraire s'infirment-t-elle ?

 

L'article, que vous pouvez consulter ci-après, est également téléchargeable en PDF sur le site La Clinique du Gazon.

 

crédit photo: D. Soldat