[Revue du web] L'hippodrome de Pau misera davantage sur sa piste synthétique que sur sa piste en herbe en 2019.

Publié le Jeudi 22 novembre 2018 à 13:06

C'est la stratégie de la direction de l'hippodrome en vue d'accueillir plus de courses...

Si la volonté affichée de Jean-Louis Foursans-Bourdette, président de l'hippodrome de Pau, est de faire partie du « Top 14 des hippodromes de France » (sic), il mise davantage sur une augmentation du nombre de courses de plat sur piste synthétique fibrée (PSF) que sur les courses d'obstacles sur piste en herbe. « Même si l’Hippodrome de Pau est très centré sur les courses d’obstacles, nous devons développer davantage les courses de plat pour pouvoir nous imposer sur les deux tableaux », a explique Jean-Louis Foursans-Bourdette, sur le site internet Presselib.com, à l'occasion de l'ouverture du meeting d'hiver sur l'hippodrome palois. Le réaménagement de la piste en sable fibré (PSF) va notamment permettre à l’hippodrome de Pau de se préparer aux évolutions [du monde des courses]». « Le saut d’obstacle connaît une baisse de fréquentation depuis quelques années. On doit en tenir compte » a ajouté pour sa part Jean Brouqueyre, le directeur de l’hippodrome de Pau.

Pour autant, la piste en herbe devrait faire l'objet de réaménagements en vue de mieux prévenir les chutes lors des courses d'obstacles.

 

La nouvelle orientation de l'hippodrome de Pau fera-t-elle des émules ?

 

Source : Presselib.com

crédit photo: Hippodrome-pau.com