[Mise à jour] Fin des courses à Maisons-Laffitte

Publié le Mardi 12 mars 2019 à 17:40

L'accord portant sur la cessation des courses en 2020 et sur la suppression de 30 postes a été signé par quatre syndicats représentatifs.

Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), qui doit avoir pour conséquence la fin de l'organisation de courses sur l'hippodrome de Maisons-Laffitte en 2020 « a fait l’objet d’une procédure d’information consultation des instances représentatives du personnel et d’une négociation avec les organisations syndicales », indique France Galop dans un communiqué rendu public hier. France Galop fait savoir notamment que le 5 mars dernier, les instances syndicales ainsi que le Comité social et économique (CSE) central de France Galop ont émis « un avis défavorable sur le motif économique [du plan], à l’instar des CSE de tous les établissements, et un avis favorable à l’unanimité sur l’accord majoritaire qui définit les conditions de mise en œuvre du PSE. »

Lundi 11 mars 2019, quatre syndicats ont signé l'accord proposé par France Galop : Sud Hippique, CGT, Force Ouvrière et SHN (Syndicat Hippique National).Il doit encore être validé par la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi. Pour rappel, cet accord prévoit la suppression de 30 postes sur l'hippodrome de Maisons-Laffitte.

 

Article d'origine (publié le 29 novembre 2018) :

La nouvelle a été communiquée hier par France Galop : la société-mère prévoir d' « arrêter les activités courses sur l'hippodrome de Maisons-Laffitte à la fin de 2019. »

 

Pour motiver cette décision, France Galop avance une baisse des paris ayant engendré un déficit de quelque 119 millions d'euros entre 2014 et 2017. Le « redimensionnement de l'outil de travail du galop en France » pourrait se traduire par la suppression de 31 postes sur l'hippodrome de Maisons-Laffitte, assortie d'un plan de reconversion en partenariat « avec la municipalité et les acteurs locaux ».

 

En revanche, France Galop compte investir 1,5 million d'euros pour moderniser le centre d'entraînement de Maisons-Laffitte.